Voyage au Brésil ou voyage en Colombie ? il va être dur de choisir....

Julien nous parle de nos deux nouveaux terrains de jeu en Amérique Latine, la Colombie et le Brésil, qui l’ont bien occupé ces trois dernières années.

Confidentielles, elles font parties de ces destinations un peu oniriques mais qui restent généralement au stade de rêve. Réellement méconnues, les seules informations qui nous parviennent sont souvent un peu « orientées ». S’agissant de la Colombie, elle s’est ouverte après de récents accords qui l’ont pacifié pour la plus grande joie des habitants comme des voyageurs. Le Brésil est, quant à lui, un pays difficile à appréhender en un seul voyage et on le réduit souvent à Rio et à son Carnaval. Même la médiatisation liée à la coupe du monde de football en 2014 n’a pas ouvert d'autres horizons. Il faut dire que du point de vue d'un tour opérateur, un voyage centré sur la Cité Merveilleuse est le plus facile à proposer.

Comment choisir entre ses deux destinations qui semblent assez proches ?

Choisir entre l’un ou l’autre n’est pas simple. Ces deux pays sont dignes d’être découverts en profondeur et vraiment dans notre ADN. J’entends par là qu’ils ont de quoi ravir sérieusement les voyageurs, sportifs ou non, à la recherche de « nouveaux décors ». Culturellement florissants, naturellement riches et variés et humainement chaleureux, il nous a fallu plusieurs longs voyages, à Christian Juni et à moi-même pour arriver à créer nos voyages actuels. Nous avons passé du temps à trouver les bonnes équipes sur place, les bons hébergements, la bonne logistique et à créer nos itinéraires. Ces deux pays ayant des identités régionales très fortes, ils existent quelques petits acteurs qui commencent à se structurer aux niveaux de ces territoires. C’est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Par exemple, du fait de la difficulté à se déplacer en Colombie par le passé, nos guides locaux ne peuvent pas accompagner l’intégralité d’un itinéraire de 2 ou 3 semaines car ils n’en maitrisent pas toutes les zones. Toutefois, ils connaissent leur région sur le bout des doigts, ce qui assure aux voyageurs une expérience de découverte optimale. Il en va de même pour le Brésil. Sauf que ce ne sont pas les raisons géopolitiques qui empêchent les guides de se déplacer mais simplement les distances de ce pays grand comme 17 France ! Ce que nous analysions comme un frein et en fait une force, si on en juge par les retours de nos voyageurs déjà partis. En effet, ces différentes approches, sont autant de regards sur un pays. Ils favorisent également la convivialité et les multiples rencontres avec les habitants.   

Patrimoine et villes coloniales

Ces deux pays ont plusieurs similitudes. Ils sont tous deux métissés et ont une culture latino plutôt qu’andine. La clémence du climat ajoute aussi à la douceur ambiante. Ils jouissent également d’un fort passé colonial. Bogota, Carthagène ou Mompox en Colombie et, au Brésil, les villes du Minas Gerais, véritables coup de cœur pour moi, en sont les parfaits exemples. Tiradentes, Ouro Preto, Mariana aux toits orangés qui émergent d’un paysage verdoyant et vallonné sont de véritables joyaux. Flâner dans leurs ruelles pavées, admirer l’architecture des édifices construits autour d’une église à l’intérieur souvent remarquablement barocco, c’est vraiment l’idée qu’on peut se faire de villages au charme désuet.

Mariana Bresil Mariana - Brésil

Ouro preto BrésilOuro preto - Brésil
Salvador de Bahia BrésilSalvador de Bahia - Brésil

Carthagène MonpoxCarthagène - Colombie
Mompox colombieMompox - Colombie

Culturellement, la Colombie dispose de nombreux sites archéologiques liés aux civilisations précolombiennes et un musée de l’or captivant. Ces pays disposent aussi de belles « fenêtres contemporaines » également plaisantes à découvrir par le voyageur attiré par la culture au sens large. La Colombie étant la patrie de Fernando Botero, on retrouve plusieurs de ces sculptures rondement reconnaissables dans un parc de Bogota, ainsi que dans deux musées. L’un abrite même, en plus de ses œuvres, sa collection privée dans laquelle on peut admirer des œuvres de Chagall, Picasso, Dali, Miro ou Renoir. Le Brésil n’est pas en reste s’agissant de contemporanéité, Brasilia est un véritable musée d’architecture moderne (et vivante) à ciel ouvert ! Proche de Belo Horizonte, à Brumadinho précisement, se trouve un centre d'art moderne, le centre Inhotim, qui mèle installations dans ses jardins, et expositions dans ses multiples pavillons... On y passerait facilement 2 jours !

San Augustin - ColombieSan Augustin - Colombie

Tresor du musée de l'Or - ColombieMusée de l'Or - Colombie

Botero - ColombieBotero - Colombie

Brasilia - BrésilBrasilia - Brésil
Brasilia - BrésilBrasilia - Brésil

Art contemporain - Belo Horizonte - BrésilArt contemporain au centre Inhotim - Brumadinho - Brésil

 

Paysages variés, sites vierges et protégés
 

Côté Nature, le voyageur est servi. Difficile de tout évoquer ici. Dans les grandes lignes, la Colombie donne à la fois sur la mer des Caraïbes et sur l’océan Pacifique. Ce dernier borde une côte extrêmement spectaculaire. Il n’y a pas de route et l’accès s’effectue exclusivement en avionnette. Une fois sur place, c'est en pirogue et à pied que l'aventure se poursuit. Paradoxalement c’est dans cette région où la nature est reine que l’on fait d’intéressantes rencontres, notamment lors du voyage Grand Tour de Colombie. Une population de pêcheurs afro-caribéens regroupée en petits villages sur le littoral côtoie et troc le fruit de sa pêche contre les productions des indiens cultivateurs de l’intérieur des terres. Cette côte découpée, ponctuée d’ilots, de criques sauvages et de cascades est également un spot d’observation des cétacés.

Enfants de pecheurs - cote sauvage pacifique - ColombieEnfants de pecheurs - cote sauvage pacifique - Colombie

Cote sauvage pacifique - ColombieCote sauvage pacifique - Colombie
Si ces deux pays disposent d’un patrimoine culturel riche, le Brésil est sans conteste le champion toutes catégories des écosystèmes uniques. En tête l’Amazonie, mythique région qui on l’espère va résister aux appétits voraces. Le voyageur a aujourd’hui la possibilité de naviguer sur l’Amazone et ses affluents pour une belle expérience immersive. J’aimerais aussi citer la région du Pantanal que j’ai eu la chance de parcourir récemment et pour laquelle je prépare un voyage accompagné par une sommité des guides naturalistes. En effet, cette région inondée six mois par an est le haut lieu mondial de l’observation du Jaguar. Évidemment, ce prédateur n’est pas là sans raison. Il chasse une faune abondante de paresseux, de fourmiliers, de nandous (l’autruche sud-américaine) ou de capibaras. Ajoutez à cela de nombreux caïmans, plusieurs espèces d’aras dont l’ara hyacinthe au plumage bleu et aux yeux jaunes, le jabiru, emblème du parc, cousin lointain de nos cigognes... Vous l’aurez compris, le Pantanal est aussi le paradis des ornithologues avec de nombreuses espèces facilement observables. La biodiversité du Pantanal est un peu l’équivalent de celle du Delta de l’Okavango au Botswana. Je prévois le départ de ce voyage d’exception, faisant partie de nos "voyages anniversaire 20 ans" en septembre 2020 et aurais l’occasion de vous en reparler. 




 

Peut-on faire du trekking en Colombie ou au Brésil ?

La réponse va vous plaire : OUI ! En tant qu’agence de treks et de voyages d’aventure, nous avons évidemment défriché ses destinations avec une « arrière-pensée trekking ».    

En Colombie, nous proposons aux randonneurs une double découverte. D'abord c'est le Parc National Los Nevados qui les attend. Ce qui est intéressant avec cet itinéraire c’est qu’il passe par tous les étages écologiques de la région. Des vallées tropicales aux palmiers de cire fièrement dressés à plus de 50 m, aux hauts plateaux colonisés par les frailejones, jusqu’aux volcans et pics enneigés, dont le magnifique Tolima (5215 m). Ce qui a beaucoup plu à nos derniers voyageurs sur ce trek, c'est la richesse de la faune rencontrée, notamment le curieux et sympathique tapir de montagne. Cap ensuite vers la Sierra Nevada de Santa Marta qui abrite le Pic Colon (5775 m), point culminant de Colombie, avec un trek à la dimension ethnique. Plutôt que de proposer le très fréquenté trek de la cité perdue (ciudad perdida), nous avons préféré un autre itinéraire à la rencontre des Koguis. Notre équipe locale a lié un vrai partenariat avec une de ces communautés qui souhaite, non seulement que nous taisions leur nom mais aussi le lieu précis de leur village. Farouches, ils souhaitent avant tout préserver leur culture et leur tranquillité. Nos voyageurs sont donc réellement attendus et accueillis, l’occasion de nombreux partages et interactions.



tapir des montagnes - Los Navados colombie
Le Tolima dans le parc Los Nevados


Au Brésil, l’expérience de trek est multiple, inattendue, déroutante même ! Par exemple, dans la région proche de Rio, nous longeons la sauvage Costa Verde, reliant chaque jour des villages de pêcheurs seulement accessibles entre eux par la mer. Plutôt physique, on grimpe des pains de sucre couverts de végétation tropicale, on se baigne en chemin dans des rivières de grès à l’eau translucide et on termine sur la plage à jouer au foot avec les enfants en attendant que le poisson du dîner ne grille doucement. Ici pas de tente mais des nuits chez l’habitant... une véritable ambiance de vacances.




Si vous aimez le trek et les ambiances « relax », je vous invite à lire le récit de mon dernier voyage au Brésil dans le Nordeste. Un itinéraire qui combine deux treks dans deux décors. Celui de la Chapada Diamantina, entre montagnes tabulaires luxuriantes, canyons et cascades et celui du Parc de Lençois entre oasis improbables et dunes blanches comblées, çà et là, par des lagunes d’eau pluviale. Le seul trek au monde où l’on marche pied nu !  

En conclusion, Brésil ou Colombie ?

Du point de vue du voyageur, il est difficile de choisir entre Colombie et Brésil. Ces pays ont de nombreuses similitudes mais également de forts attraits culturels et naturels qui leur sont propres et qui méritent donc qu’on s’y rende. La Colombie est aujourd’hui en route pour devenir la destination phare de l’Amérique Latine. Pour moi, c’est le moment de s’y rendre avant que les gros acteurs du tourisme ne s’en emparent. D’autant que c’est un pays dans lequel le voyageur ne se rendra sans doute qu’une seule fois, surtout s’il opte d’entrée pour un voyage long.

Le Brésil, par sa taille et sa diversité d’ambiances, se découvre véritablement en plusieurs voyages et restera encore confidentiel à moyen terme. C’est pour moi, un pays taillé pour l’aventure et dans lequel il faut vraiment oser se rendre ! Pour conclure, nous avons fait beaucoup d’efforts pour concevoir différents itinéraires et recruter des équipes locales qui auront à cœur de vous montrer les multiples facettes de leurs pays. Déjà en place depuis deux ans, nos avis voyageurs nous encouragent d’autant plus à vous les suggérer pour votre prochaine aventure !

À bientôt pour en parler par téléphone ou directement sur les chemins du Brésil ou de la Colombie !

Julien Freidel
 

Pour en savoir + sur ces pays, découvrez un récit d’un voyage de 28 jours Trésors du Brésil et le détail d’un de mes voyages de reconnaissance dans le Nordeste.

Pour aller plus loin Tous nos voyages en Colombie et Tous nos voyages au Brésil.