L’Indonésie est un archipel aux multiples visages qui offre aux voyageurs curieux ses innombrables richesses. Ce pays compte près de 13 500 îles dont certaines aux noms aussi connus qu’inspirants : Bali, Java, Sumatra, Sulawesi, Bornéo ou Lombok…. D’autres sont des confettis plus ou moins gros et mystérieux dispersés entre Océans Indiens et Pacifiques, Mers de Java, des Célèbes ou des Moluques.

Pour vous donner une idée de son échelle, imaginez un pays qui s’étendrait de Porto jusqu’à Moscou… cela donne la mesure des diversités de paysages comme de cultures découvertes lors d'un voyage en Indonésie. Un peu moins de la moitié de ces îles sont habitées par une mosaïque de peuples, de religions et de modes de vie. Sa nature n’est pas en reste, jungles extravagantes, volcans en activité, mangroves, plages paradisiaques et récifs coralliens se succèdent !

Ainsi, l’Indonésie invite à plusieurs voyages…

Très souvent, c’est l’île de Bali qui est la porte d’entrée dans ce pays. L’Île des Dieux est merveilleuse et elle constitue une destination à part entière. Dépaysante et plutôt bon marché, elle concentre à elle seule une grande partie de la population hindouiste et du tourisme en Indonésie. Toutefois l’immense partie des voyageurs se cantonne dans le sud de cette île qui a pourtant beaucoup plus à offrir que ses plages.

La ferveur religieuse des Balinais est palpable à chaque coin de rues, de rizières, de sentiers et même au pied des volcans… C’est la possibilité de voir moult petits autels ou temples parfois grandioses et classés par l’UNESCO, de se sensibiliser aux croyances et à l’exubérant Panthéon des divinités hindoues.

Voyage Bali Tirawa

 

Les plus actifs apprécieront également les nombreuses possibilités de randonnées qui les mèneront entre rizières et forêts jusqu’à la caldeira du Batur ou au sommet de l’Agung, volcan-point culminant de l’île (3031 m).


Mais l’Indonésie entière possède des lieux ébouriffants, authentiques ou sauvages, le voyageur expérimenté ne s’y trompe pas !

En creusant un peu, il s’aperçoit que le pays se décline dans plusieurs ailleurs toujours enchanteurs… il planifie et revient en Indonésie.

L’amateur de plages désertes et de fonds marins resté sur sa faim à Bali embarque, lors d’un second voyage, vers d’autres Petites Îles de la Sonde. Il navigue des îles Gili à Lombok, salue les dragons à Komodo (une des curiosités endémiques), partage un repas avec les Ngada de l’île de Flores et reste estomaqué devant les couleurs respectives des trois lacs des trois cratères du Kelimutu.

Le voyageur peut même pousser vers l’archipel méconnu de Wakatobi en passant par l’île volcanique de Komba qui joue une partition grandiose, entre projections de lave et grondements assourdissants.


 
 

 

Entre terre et mer, les Raja Ampat en Papouasie occidentale ne sont pas en reste et constituent un nouvel axe d’approche. On revêt sa tenue de poisson pour nager, à distance raisonnable pour ne pas les gêner, avec des raies Manta ou des tortues marines en quête de leur pitance quotidienne. Notez au passage que 600 espèces de coraux  constituent les récifs d’Indonésie et plus de 3000 espèces de poissons y prospèrent.

Crédit photos sous-marines Yves Hantz - Voyage Raja Ampat aux Moluques novembre 2016

Décidément les Raja Ampat, à l’image de l’Indonésie, sont le théâtre de belles rencontres… sous-marines comme terrestres ! L’accueil de cette population du bout du monde, plus proche des mélanésiens que des asiatiques, est toujours chaleureux et festif !

 

Le voyageur qui préfère garder les pieds sur terre profitera de cette destination « explosive » située sur la ceinture de feu du Pacifique.

Il se rendra compte gentiment des humeurs de la terre… L’Indonésie compte des centaines de volcans dont certains en activité « régulière et contrôlée » et plus ou moins facile d’accès. Gravir leurs flancs reste une expérience insolite, excitante et spectaculaire. Mais attention, si certains volcans, comme le Bromo à Java s’offrent facilement aux randonneurs, d’autres, comme le Semeru, le Rinjani ou le Merapi toujours à Java, nécessitent une excellente condition physique. Certainement du goût des trekkeurs avertis !

 

Incroyable patchwork que complètent Sumatra et Sulawesi qui peuvent respectivement et à elles seules constituer un nouveau prétexte de voyage, clairement hors des sentiers battus cette fois.

Sumatra, entre volcans, littoraux paradisiaques et jungles impénétrables, est réputé pour le Parc du Mont Leuser. On y rencontre les orangs outans, ces « hommes des bois » en malais. Emotions fortes garanties : on passe du rire aux larmes. Rires pour leurs facéties et nos ressemblances, larmes de les savoir menacés…

 

Sumatra est également l’occasion d’autres rencontres singulières et authentiques avec les Batak, les Nias ou les Minang qui perpétuent chacun de leur côtés des traditions variées. Ils initient le voyageur à l’architecture avec leurs habitats traditionnels. Constructions époustouflantes sur lesquelles reposent un toit de chaume où certaines rappelant même des navires prêts à prendre la mer.

Les paysages sont superbes et peu visités, une vraie destination de « voyage d’aventure ».

 

C’est également le cas de la mystérieuse île de Sulawesi.

Cette région montagneuse, terre de trek, abrite un autre peuple singulier : les Torajas. Leurs habitations ont, à l’instar de celles de leurs voisins de Sumatra, une architecture spectaculaire. Ils accueillent le voyageur de passage qui n’en demande pas tant, comme en roi, et n’hésitent pas à leur laisser leur propre demeure.

 

L’immersion est complétée par une initiation à une culture unique où le buffle est sacré mais sacrifié et où chaque mort est  « empierré » dans la roche et dispose de son effigie. Sulawesi dispose également de belles rizières qui n’ont pas à rougir devant celles de Bali. Ses volcans actifs ne sont pas avares de manifestations spectaculaires, et ses superbes plages désertes envoutent n’importe quel voyageur.

 

Le plus adorable pour la fin : l’approche d’un autre petit habitant discret, placide et endémique : le tarsier.

 

L’Indonésie entière est une terre d’Histoire et d’histoires de peuples multiples et pluriels vivant dans une nature incroyable… qui n’attend plus que le voyageur.