Thierry, membre de l'équipe Tirawa depuis toujours, nous embarque dans un voyage sur-mesure et en famille (avec son épouse et sa petite dernière) en Namibie.

Vous nous connaissez maintenant, le terrain est dans l'ADN de Tirawa parce qu'être sur place permet d'avoir des coups de coeur, d'innover et d'améliorer nos voyages.

En plus des petits groupes, nous vous proposons également d'effectuer nos voyages de manière "sur-mesure". Ainsi nous ajustons à la fois l'itinéraire et les prestations (avec ou sans guide, chauffeur, hébergement, dates etc...) pour coller à vos attentes et rendre votre périple unique.
Lorsque j'ai souhaité partir en Namibie avec ma petite famille, je suis passé du côté du voyageur et dois dire que c'est bien agréable d'arriver avec des idées, de les affiner et surtout de ne pas avoir à s'occuper de toute la logistique !

Pour moi, le concept de notre voyage était simple : un 4x4 avec tout l’équipement pour le camping, un road book pour suivre un itinéraire bien ficelé qui alterne nuit en lodge hyper confortable et nuit en camp et des découvertes parfois guidées. Voilà, nous étions prêts pour vivre une aventure Namibienne.  J'ajoute que nous sommes partis en février. D’après les guides c'est la pleine saison des pluies, mais en Namibie il n’a pas plu depuis 6 ans... À nous la chaleur et les sites moins fréquentés !


 

VOL POUR WINDHOEK
 

Nous résidons à Chambéry en Savoie, nous testons donc le nouveau vol KLM au départ de Lyon, via Amsterdam pour Windhoek, la capitale Namibienne. Super pratique, pas de déplacement à Paris et un vol de nuit.


Namibie sur mesure aéroport de Windhoek vol klmArrivée à l'aéroport de Windhoek

À l'arrivée, 1 seule petite heure de décalage horaire, bref ça démarre fort. Nous prenons possessions de notre 4x4 équipé de tout le matériel de camping (table, chaises, frigo, grille pour les BBQ, tentes sur le toit…).

 

Namibie sur mesure location vehicule 4X4Notre fidèle compagnon de voyage pour notre séjour. Robuste, fiable et confortable

Attention on roule à gauche et sur de longues lignes droites :) !

 

route droite entre Windhoek et OtjiwarongoLongue ligne droite entre Windhoek et Otjiwarongo

 

SAFARI DANS LE PARC D'ETOSHA

Nous partons tranquillement cap au Nord après un bon petit déjeuner pour rejoindre le parc d'Etosha. Notre superbe lodge étant à l’entrée de celui-ci, nous partons immédiatement en « game drive » (safari privé) pour découvrir nos premiers grands animaux d’Afrique. Et nous ne serons pas déçus : girafes, éléphants, oryx, zèbres, kudu, rhinocéros…. nous ne savons plus où donner de la tête.

 

Mushara lodge parc etosha Namibiele lounge de notre Lodge dans le parc d'Etosha. Un vrai petit paradis.

game drive parc d'etoshaPour ce premier petit Safari nous partons avec un guide du parc, histoire d'apprendre à pister les animaux

Girafe parc d'Etosha namibieNotre première surprise, des girafes sur la route !

zébres parc d'Etosha namibieLes zébres profitent d'une herbe toute fraiche


Quelle première journée ! Après une bonne baignade dans la piscine et un excellent diner, nous sommes impatients de découvrir cette faune abondante, par nous-même cette fois, au petit matin.

Dès 6h30 le lendemain nous sommes sur le pont et pour une fois le reveil matinal n'est pas rude !  Les yennes, les zèbres, et toutes les antilopes se retrouvent autour des points d’eau. Le Parc national d’Etosha est une immense réserve animalière qui offre sans conteste l’un des plus beaux tableaux de vie sauvage du monde : 114 espèces de mammifères, 110 espèces de reptiles et 340 variétés d’oiseaux dont environ un tiers sont des migrateurs.

 

hyènes parc d'Etosha NamibieUne hyène se désaltère

Elephant parc etosha NamibieUn grand mâle se prépare à affronter la chaleur du jour en s'aspergeant de boue

 

lion parc Etosha NamibieUne lionne en chasse, totalement imperturbable, croise notre route.

À cette période de l’année les naissances ont eu lieu et il n’y a quasi personne sur les pistes ! Cela vaut bien des températures un peu hautes.
Un dernier tour dans le parc en début de soirée nous réservera un beau spectacle : des lionnes en chasse et d’autres jouant les "nounous" et une maman zèbre aux aguets avec son petit...

 

bebe zebre parc d'etosha Namibieun bébé zébre d'à peine quelques jours

lionne et lionceau parc d'etosha NamibieUne lionne surveille les lionceaux pendant que les autres chassent

Écureuil fouisseur du cap parc d etosha namibieÉcureuil fouisseur du cap

 

DAMARALAND

 

Nous quittons la réserve d’Etosha en direction de la région du Damaraland. Nous découvrons, à mesure de notre avancée, un tout autre décor : un désert minéral à perte de vue ! Les kilomètres sont vites avalés sur cette piste roulante et notre véhicule climatisé (heureusement, il fait 35 °) nous permet d’arriver "bien frais" dans un petit camp blotti au pied des rochers.

 

piste au sud d'etosha vers Outjo NamibieSeul au monde sur la piste

Nous consacrons l’après-midi à une petite balade pour découvrir les gravures de Twyfelfontein dont certaines datent de plus de 5000 ans !!

 

gravure rupestre de Twyfelfontein site classé unesco - namibieGravures rupestres de Twyfelfontein

La montagne brulée et les orgues de basaltes composent ce paysage extraordinaire. 

 

organ pipe region de twyfelfonteinOrgan pipes "les tuyaux d'orgue" de basalte.

Nous finissons notre journée par une baignade dans une piscine en plein milieu du désert et une bonne grillade au BBQ avant de passer la nuit sous les étoiles... quel luxe !

 

madisa camp namibieLa piscine de Madisa Camp (fort appréciée !)

Madisa camp NamibieNous sommes installés comme des rois : BBQ, douche et WC privé : tout le confort...

 

Madisa camp namibieCouché du soleil depuis les hauteurs du camp

 

À LA RECHERCHE DES ÉLÉPHANTS DU DÉSERT

 

Nous partons tôt ce matin pour un safari privatif à la recherche des fameux éléphants du désert. Après avoir quitté la piste roulante, notre chauffeur/guide nous conduit sur une autre planète... nous avons maintenant la sensation d'être sur Mars ! Mais par quel miracle des éléphants peuvent-ils survivre dans cet environnement si hostile ?? Nos interrogations sont interrompues par un arrêt soudain au milieu de nulle part... des éléphants ? Non, notre guide nous prépare un super petit déjeuner : des crêpes au caramel ! Nous avons maintenant les forces nécessaires et passons en mode "pisteurs".

 

safari pour les éléphants du desert Namibie A la recherche des éléphants du desert

Des crottes de belle taille et les traces au sol nous indiquent que nous ne sommes plus très loin. Quinze minutes plus tard, les arbres et les buissons craquent de toute part... ils sont là ! Un éléphant, puis deux, puis toute une famille, des grands-parents aux juvéniles.

 

 éléphants du desert NamibieUn jeune mâle sort du bosquet

Quelle émotion ! Nous restons là, dans un silence de cathédrale à observer la vie de cette petite famille. Les bébés jouent dans le sable et les ados se provoquent sous le regard des adultes ! C’est INCROYABLE, le temps est comme suspendu et nous passerons plus de 2h30 sur place à observer leur complicité.

 

bebe  éléphants du desert NamibieDeux éléphanteaux se cherchent

Eléphanteaux du desert Namibieet se trouvent... ils s'amusent comme des fous !

éléphants du désert namibienLa récré est terminée, il faut rentrer avec maman

éléphant du désert namibie


PRENONS DE LA HAUTEUR

 

La journée sera sous le signe de la montagne... 

 

rédion de Madia camp NamibieVu du ciel sous le soleil rasant du matin

En effet ce matin nous longeons le massif du Brandberg qui abrite le plus haut sommet de Namibie le Königstein (2573 m). Nous arrivons bientôt dans le très spectaculaire massif du Spitzkoppe.

 

Spitzkoppe 1728 m namibieSpitzkoppe

Massif du Spitzkoppe namibieMassif du Spitzkoppe on pourrait se croire en Jordanie !

massif Spitzkoppe Namibie

 

Si les noms donnent l’impression de parcourir le Tyrol, le paysage est plus celui du Wadi Rum en Jordanie. Ces montagnes tantôt rondes ou abrupts façonnées par l'érosion sont très esthétiques. Notre campement du soir est rustique mais qu’elle chance de dormir au pied de ces impressionnantes falaises baignées par ces lumières changeantes.

 

massif du Spitzkoppe NamibieCouleurs du soir sur le Spitzkoppe

 

Spitzkoppe NamibieSa pique les yeux tellement c'est beau, mais ça peut piquer tout court aussi !

peinture rupestre NamibiePeinture rupestre trouvée dans la massif du Spitzkoppe
 

coucher du soleil au Spitzkoppe NamibieMagnifique couché du soleil sur le massif

 

DU SPITZKOPPE À LA CÔTE ATLANTIQUE

 

Le désert est maintenant derrière nous. Nous plongeons même dans une étrange brume qui témoigne de la présence de grande quantité d'eau...

 

panorama sur le Spitzkoppe NamibieDernièrs regards sur le massif du Spitzkoppe

massif du Spitzkoppe NamibieLa brume de la plaine maritime vient s'évaporer sur le plateau au pied du Spitzkoppe

Nous voici sur la côte Atlantique au Cap Cross et le contraste est saisissant ! Ce qui marque en premier ce n’est pas la relative fraicheur, c’est l’ODEUR. Aucun doute nous sommes non loin de la nurserie des otaries à fourrure. Il y aurait ici environ 400.000 mammifères qui produisent un vacarme incroyable qu'accompagne de curieuses effluves ... une expérience qui vous imprègne :) !

 

cape cross keuz kap NamibieCape Cross

otaries de cape cross namibieL'heure de la sieste chez les otaries de Cape Cross

otaries de cape cross namibiec'est la période des naissances chez les Otaries

L’après midi sera plus reposant et nous gagnons la ville de Swakopmund. Imaginez une "Deauville germanique" du début du XXe siècle, qui aurait gardé un étrange parfum d’époque. Singulière, elle est bordée de palmiers et enveloppée dans un brouillard lié à la renconte des courants froids de l'Atlantique et de la chaleur du désert brûlant relativement proche. C’est LA station balnéaire des Namibiens et de quelques Sud-Africains dont le loisir principal est la pêche.

 

phare de Swakopmund NamibiePhare de Swakopmund

Swakopmund NamibieSwakopmund


WALVIS BAY, EN MER ET EN 4X4

 

Ce matin, nous mettons cap au Sud vers une autre ville située sur la côte : Walvis Bay. Il s’agit du plus grand port du pays et le seul en eaux profondes entre Luanda (Angola) et Cape Town (Afrique du Sud). C'est à bord d'un catamaran que nous partons pour une promenade en mer jusqu'à Bird Island. Cette dernière qui porte bien son nom sert de refuge à une centaine de cormorans du Cap, de pélicans, des colonies d’otaries et de flamants roses. Nous surprendrons également furtivement quelques dauphins.

 

pelican walvis bay NamibiePélican dans la baie de Walvis-bay

Walvis bay Swakopmund Namibieépave de bateau de pêche à Walvis bay

Walvis bay Otaries NamibieIci aussi des milliers d'otaries

L’après-midi c’est Günter qui nous fera découvrir les magnifiques dunes du désert du Namib qui viennent mourir dans l’Atlantique. Étrange mariage entre désert jaune-orange et immensité bleue.

 

Walvis bay sortie en 4x4 NamibieLes salines de Walvis Bay

sandwich Bay NamibieSandwich Bay, point de jonction entre les dunes du Namib et l'océan atlantique

Geko desert du namib Petit Geko

chacal à chabraque NamibieChacal à Chabraque

Notre pilote septuagénaire s’amuse comme un fou à parcourir les dunes en avant et en arrière, plus nous crions et plus il en rajoute…. Nous n'avons pas l'habitude de faire ce genre de chose mais ça restera un très bon moment !

 

desert du Namib Yahouu
 

4x4 dans les dunes du désert du namib Sandwich bay4x4 dans les dunes du désert du Namib  - Sandwich bay

Sandwich harbour NamibieSandwich harbour

springbok NamibieSpringbok

 

 PARC NATIONAL DU NAMIB-NAUKLUFT



En route pour la Vallée de la Lune! C'est comme ça qu'on appelle cette grande dépression composée d’une multitude de vallées érodées et sculptées par la rivière Swakop il y a 450 millions d’années. La route plonge dans le canyon de Kuiseb ; ce lit de rivière souvent asséché est très important en Namibie car il arrête la progression des dunes du Namib vers le nord.

 

route vers sesriemNous reprenons la route

tropic du capricorne NamibiePassage du tropic du capricorne.

Nous passons par l'immanquable Solitaire, hameau perdu composé d’une station essence rétro au milieu de carcasses de vieilles voitures. Ambiance far west version Namib, j'ai siffloté Ennio Mirricone toute la journée.

solitaire NamibieLa station service de solitaire

solitaire

solitaire

 

Nous rejoignons bientôt notre camp situé à l'interieur du parc afin d'être aux premières loges... Le coucher du soleil nous met déjà en appétit pour le lendemain.

 

camp sesriem namibieNous voilà bien installés

coucher du soleil sesriem NamibieLe soleil se couche


SOSSUSVLEI, DEADVLEI ET SESRIEM

 

Aujourd’hui est une journée unique qui mérite quelques efforts dès le réveil ! Nous plions rapidement les tentes sur le toit du 4x4 pour rejoindre la dune 45. Toute la splendeur du Namib est concentrée à cet endroit ! Le soleil se lève tout juste sur ces montagnes de sable et leur donne une palette de couleurs irréelles au fur et à mesure que la lumière laisse place à l'ombre.

 

dune 45 Sossusvlei NamibieLe soleil se lève sur la dune 45

dune 45 SossusvleiMagie du désert au petit matin

Le sable s'embrase alors que nous gravissons l’arête très marquée de cette dune incomparable. Nous sommes ébahis par ce spectacle. La descente est beaucoup plus facile et nous avalons notre petit déjeuner de retour en bas. Cet endroit est unique et on comprend pourquoi de plus en plus de voyageurs s'y pressent.
 

dune 45 Sossusvleidepuis le sommet de la dune 45

dune 45 Sossusvleiet d'en bas

dunes de Sossusvlei


Nous reprenons ensuite le 4x4 pour rejoindre rapidement les dépressions de Sossusvlei et Deadvlei. Après l’ascension de ce matin, nous n’avons plus de courage pour gravir Big Daddy, la plus grande dune du parc. Qu'à cela ne tienne, nous parcourons Deadvlei, cette remarquable cuvette argileuse au sol blanchi parsemée ça et là de silhouettes calcinées d’acacias.
 

Sossusvlei et DeadvleiSossusvlei et Deadvlei

Sossusvlei et DeadvleiSossusvlei

Sossusvlei et Deadvlei

De retour à Sesriem, nous reprenons des forces car la chaleur est là (37°). Une baignade dans la piscine du camp et un BBQ nous requinquent. Nous sommes prêts pour le plus beau spectacle qu'il soit, celui du soleil couchant !

 

Sossusvlei et Deadvlei

Sossusvlei SesriemLe soleil se couche


NAMIB RAND

Pour finir en beauté et sur les conseils de Julien (responsable de la destination chez Tirawa), nous poussons encore plus au Sud, là où peu de voyageurs vont ! Rien de tel pour finir en beauté ce voyage sur-mesure extraordinaire en Namibie. Les Oryx viennent nous saluer au pied de notre campement, nous y voyons un signe, un message qui dirait " revenez vite"... et c'est bien ce que nous comptons faire !

 

namib randPaysage du Namib rand après le passage d'une averse orageuse

Namib randl'emplacement de notre camp seul au monde avec BBQ, douche, WC, un vrai paradis !

Oryx NamibieMême les Oryx cherchent l'ombre.

desert du Namib rand Paysage sauvage du Namib Rand

En conclusion, nous avons vécu en famille des moments rares qui resteront dans les mémoires. Contre toute attente, la Namibie est un pays extra ! Pas de visa, ni de décalage horaire, pas de vaccin obligatoire, ni de problème de sécurité et une fréquentation touristique encore raisonnable. À découvrir rapidement….

 

Thierry Monniez

 

Découvrez aussi POURQUOI VOYAGER EN NAMIBIE

Déjà convaincu ? TOUS NOS VOYAGES EN NAMIBIE