Qui mieux qu'une de nos voyageuses pour témoigner de son récent voyage en Birmanie ?
Un grand merci à Jocelyne pour nous avoir livré son expérience du pays de la Dame De Rangoon.

Depuis longtemps attirée par l'Asie j'en avais déja découvert plusieurs facettes.

"Tu retournes encore en Asie ?!" m'a t'on dit quand j'ai annonçé mon départ pour la Birmanie. Pour le non-voyageur l'Asie... c'est l'Asie! En réalité chaque pays est particulier par son histoire, sa culture, ses paysages....L'Indonésie ne ressemble en rien au Vietnam... qui ne ressemble en rien au Cambodge... à la Thailande... à la Malaisie... et ainsi de suite.
 

"Ancienne routarde" j'ai conservé intacte l'envie de partir. Certes, dans des conditions beaucoup plus confortables maintenant avec Tirawa depuis une dizaine d'années, mais toujours à la découverte d'autres horizons, hors des sentiers battus et le plus souvent à la rencontre d'autres cultures.

Cela faisait un bon moment que je pensais aller découvrir le pays de "La dame de Rangoon", femme d'exception dont la vie est un combat incessant pour l'accès de son pays à la démocratie. Le tourisme prenant un essor important en Birmanie, il était temps d'y programmer un voyage pour voir un pays encore authentique.

Ce voyage fût une vrai belle découverte. Quelques temps forts ont marqué ce voyage :

  • les environs de Mandalay. Le coucher de soleil très attendu... tout le monde a envie de faire cette photo sur le pont U-Bein, long pont en teck de près de 1200m

  • la découverte de la plaine de Bagan.. avec ses centaines de temples... impressionnant... superbes aussi au coucher du soleil.

  • les trois jours passés sur la lac Inlé à se déplacer en pirogues à moteur pour en explorer les différentes rives... les villages sur pilotis... les jardins flottants sont vraiment à voir.

Les Birmans sont des gens accueillants ! Je garderai un bon souvenir de cette femme rencontrée dans un village... un "mingalaba" (bonjour) a suffit pour déclancher des sourires et faire que nous nous retrouvions, tout le groupe assis dans sa maison à  boire le thé. Voila des moments comme on les aime.

Mais le moment le plus fort, le plus déconcertant fût l'accès au Rocher d'Or, important lieu de pélérinage. Lieu où règne vraiment une ambiance particulère. Impossible d'oublier l'expérience unique de monter comme et avec les pélerins Birmans dans ces gros camions .. en rotation permanente..vers le Rocher d'Or. Les bancs sont étroits, il faut se faire sa place. Bien chargés ils partent à l'assaut de la colline..la route très pentue n'est pas large... il faut se garer pour croiser ceux qui descendent.. le camion peine.. il faut s'accrocher!!! A la descente, accrobatique, il faut encore faire un bout de chemin. Un flot incessant de pélerins qui monte vers le Rocher croise le flot incessant de ceux qui descendent... Il y a du monde ici quasiment tout le temps....C'est bientôt le coucher du soleil, les abords du rocher sont envahis par des familles installées là dans des conditions sommaires pour y passer la nuit. L'ambiance est sereine et bon enfant. Il faut se faufiler pour atteindre le Rocher et voir les pélerins poser leurs feuilles d'or... On se sent bien ici... on ne se sent jamais intrus.

 Je suis rentée ravie de ce voyage. J'ai découvert un pays d'Asie différent et d'une grande richesse culturelle, terre d'Asie où règnent calme et sourire.

 Jocelyne Roche