Julien, créateur de nos voyages au pays du soleil levant revient sur quelques questions régulièrement posées par les voyageurs intéressés par ce pays : quand partir au Japon ? Que faire ? Quelles sont les différences entre les îles ?

Très souvent qualifié, à juste titre de pays hors norme, le Japon attire de plus en plus de curieux prêts à observer et même expérimenter, la culture nippone si singulière.

 

Quelle est la meilleure période pour se rendre au Japon ?
 

Dépaysant et peut-être même déroutant, il n’y a pas, selon moi, de meilleure saison pour le visiter. Je veux dire par là que la période choisie dépend aussi des envies du voyageur. Le Japon est un archipel d'environ 3000 km de longueur, il est soumis à des variations climatiques mais, à part en période de mousson/typhon dans certaines régions, le climat n’est pas vraiment une contrainte. Nous l’avons même imaginé comme une composante essentielle de l’expérience de nos voyageurs. Je m’explique :

 

Sous un grand manteau blanc
On pense souvent qu’il doit faire chaud pour faire un beau voyage… certes c’est plus agréable mais ce n’est pas forcément une vérité. Ainsi, je conseille aux voyageurs à la recherche d’une expérience authentique, de partir au Japon en hiver. L’île la plus septentrionale de l’archipel, Hokkaido est parfaite à cette période. Sa capitale, Sapporo, organise chaque année un festival incroyable regroupant de nombreux sculpteurs sur glace rivalisant d’originalité et de techniques. Ces œuvres gigantesques s’animent et se colorent à la nuit tombée. Un spectacle qui rend à chacun ses yeux d’enfants. La participation à cet évènement attendu par la population permet également de réel échange avec elle. Cette période est également propice à l’observation des macaques des neiges dans les Alpes Japonaises (sur l’île d’Honshu, la principale du Japon). L’occasion de les « imiter », si je puis dire, est donnée aux voyageurs qui expérimenteront aussi les onsen. Il s’agit de bains thermaux dont les Japonais sont friands et dans lesquels on se délasse en plein air entouré de paysages enneigés à cette période. Ces 3 temps forts n’empêchent pas le voyageur de découvrir les incontournables : Tokyo, Kyoto ou le sanctuaire de Koya San dans une ambiance feutrée, sous un beau manteau blanc.
 

Macaque sources chaude Japon

Pavillon d'or Kyoto Japon Neige
Sculpture glace festival Sapporo Japon



Nature explosive
Un printemps au Japon a quelque chose de poétique, de bucolique même selon le lieu où le voyageur se trouve entre mars et avril. Comme d’autres, les Japonais voient dans cette période le renouveau symbolisé par la floraison de centaines de milliers de cerisiers appelée sakura. Ce moment où les pétales blancs ou roses volent au vent est particulièrement propice pour découvrir les lieux sacrées et les villes emblématiques nippones. C’est aussi un période de l’année ou les Japonais s’autorisent un (voire deux !) jours de congés… et la plus courue par les étrangers. On comprend pourquoi.
 

Kyoto Sakura
Sakura


Dans le même genre, je conseillerais aussi aux amateurs de nature colorée, un voyage au Japon à l’automne. En effet, les arbres des sanctuaires ou des chemins sacrés du Kumano Kodo (entre autres) se parent de leurs plus belles couleurs ! Un « été indien » à la japonaise pour des souvenirs flamboyants.

Le voyage Trésors du Japon est construit autour de ces deux périodes. Le petit plus, la participation à des festivités dans le bourg de Takayama au cœur des Alpes Japonaises. Rural, il compte d'anciennes maisons de marchands en bois, des auberges traditionnelles et des brasseries de saké qui font leur petit effet.
 

Temple flamboyant automne Japon



L'été est-il aussi attractif et esthétique ?
 

Oui, bien sûr ! C'est une saison que je conseille spécifiquement aux randonneurs qui souhaitent ajouter une dimension culturelle à leur voyage. De plus, si vous rêvez de gravir le toit du Japon alors vous devrez effectuer votre voyage en été. En effet l’ascension du Mont Fuji n’est réalisable qu’en juillet et en août. Cette période est également idéale pour participer à différents festivals vraiment importants dans la vie des Japonais. Par exemple, celui de Kanto Matsuri à Akita. Cette fête ancestrale censée garantir d’abondantes récoltes est un étonnant ballet de mâts et de lanternes… je n’en dis pas plus !
 


Les festivals et pélerinages au Japon se déroulent le plus souvent en été et les randonneurs français apprécient particulièrement de pouvoir, à cette période, effectuer une partie  du chemin sacré de Dewa Sanzan en compagnie de pélerins japonais vétus de blanc de la tête au pied. Mais qu'ils se rassurent, ils pourront le faire avec leurs vêtements de rando classiques, qu'ils soient vert ou orange fluo :) !
 

Dewa Sanzan Japon

 

L’ascension du Fuji-San permet de vivre, au côté de milliers de Japonais (n’imaginez pas vous retrouver seul au sommet), une "sacrée" expérience ou une expérience sacrée... Aux alentours d’une heure du matin, après le cérémonial de l’hymne national et quelques heures de marche vous arriverez, en même temps que le soleil, en haut du Fuji-San à 3776 m. Bien sûr, si vous préférez une autre période de l’année vous pourrez toujours le voir d’en bas, s’il le veut bien…


Ascension Mont Fuji Japon

Mont Fuji

Un proverbe japonais dit "celui qui gravit le Mont Fuji une fois est un sage, celui qui le gravit deux fois est un fou". Plus qu’à choisir votre camp… Notez toutefois que pour un second voyage au Japon, vous ne serez pas forcé d’y remonter tant ce pays à de possibilités.  

 

Justement, quels conseils donnerais-tu pour un second voyage au Japon ?
 

Les innombrables richesses de ce pays sont prétextes à plusieurs voyages, nous en savons quelque chose chez Tirawa. L’île d’Hokkaido et d’Honshu, j’en parlais plus haut, sont aussi à voir en hiver. Mais l’archipel japonais compte également d’autres îles qui raviront les adeptes estomaqués ou admiratifs de la culture nipponne comme les curieux ! D’expérience, l’île de Kyushu plait beaucoup et déclenche souvent un véritable coup de cœur chez le voyageur étranger tant elle est variée. Méconnue et clairement hors des sentiers battus, elle dispose d’un patrimoine naturel époustouflant. Elle abrite de nombreux volcans actifs et la plus grande caldeira au monde, des sites géothermiques, des forêts tropicales, des cèdres millénaires, des montagnes escarpées, une côte spectaculaire. Culturellement, elle n’est pas en reste avec ses sanctuaires sacrés, ses églises catholiques à Nagasaki, ses jardins botaniques ou « zen » et surtout de nombreux sites thermaux et autres onsen aux divers bienfaits.
 




Une fois à Kyushu, on ne se prive pas de découvrir un petit bijou, classé par l'UNESCO, mais qui reste, tant mieux pour nous confidentiel : l'île montagneuse de Yakushima. Un beau programme pour les amateurs de randonnée et de volcanisme.
 



Le Japon a un fort potentiel et nous travaillons à l’élaboration de différents itinéraires avec des équipes locales très motivées pour satisfaire les voyageurs. Nous connaissons également très bien l’île de Shikoku, célèbre pour son chemin de pèlerinage passant par 88 temples ou les îles tropicales d’Okinawa à l’extrême Sud de l’archipel. Christian Juni, fondateur de Tirawa, à récemment effectué un périple au sud du Japon avec un groupe et dont vous retrouverez le récit de voyage ici.


Pour ma part, j’améliore sans cesse nos itinéraires existants et en concocte des nouveaux toujours plus dépaysants dans ce pays fascinant ! À suivre…
 

 

Julien erster, créateur de voyages  
   Julien Erster, créateur de voyages au Japon.