Didier Cottereau, accompagnateur en montagne passionné par la faune alpine nous emmène dans la région sauvage et préservée des Abruzzes, au Sud de l'Italie, pour observer les loups, les ours et de nombreuses espèces plus facile à approcher comme les chamois, les cerfs, les renards...

Ce voyage typé "randonnée" se déroule au printemps et à l'automne. Ces périodes sont les plus propices pour l'observation des loups, des ours et de nombreux autres animaux qui peuplent les Abruzzes, cette belle région du Sud de l'Italie.

 

Jour 1 - Arrivée au coeur des Abruzzes


Cet automne je retrouve un petit groupe de 7 amateurs de vie sauvage à l'aéroport de Rome Fiumicino. Nous chargeons les bagages dans le véhicule et prenons la direction le Parc National des Abruzzes. Nous avons deux heures de route pour faire connaissance et le loup, comme l'ours ne tardent pas à faire leur apparition... dans la conversation. Après 2 heures de route premier contact avec le parc et première observation.

Parc des Abruzzes

Première observation Parc des Abruzzes

Nous arrivons dans le beau village médiéval de Civitella où nous sommes accueillis par nos hôtes. Cette jolie bourgade constituée de maisons en pierre de taille, est entourée par les plus beaux sommets du parc dont certains frisent les à 2250 m. Après l'installation dans nos chambres, nous nous retrouvons pour le repas du soir. J'en profite, comme toujours pour faire le point sur le matériel, le rythme de la semaine, et la journée du lendemain qui s'annonce pluvieuse...

 

Jour 2 - Cerfs en pagaille


En effet, météo peu clémente ce matin mais il en faut plus pour nous décourager. Après quelques centaines de mètres de dénivelé, le spectacle des Abruzzes nous rentre littéralement dedans. J'entends Claude qui commence à compter les biches et les cerfs qui passent devant nous. Il s’arrête vite tant ils sont nombreux.

abruzzes, randonnées cerfs en pagaille

Cerfs et biches des Abruzzes

Nous profitons d'une accalmie et d'un petit abri pour pique-niquer.

pique nique Abruzzes

 

Lors de la descente, nous nous retrouvons face à des cerfs au comportement inquiet... notre présence ne semble pas en être la cause. Les traces observées ne nous laissent aucun doute sur les raisons de leur fuite : les loups sont bels et bien là mais ils resteront invisibles pour nous. L'excitation est quand même là !

Sur les traces du loup Abruzzes

Déjections de Loups Abruzzes

De retour au village nous nous réchauffons devant un cappuccino et le célèbre café-ginseng de Sophie.

Cappucino Abrizzes

En sortant du café nous ferons la connaissance de « Don Justino » le cerf du village avant d'observer les loups du "parc de vision". Cela nous permet de nous imprégner de la couleur ou du mode de déplacement de ces magnifiques prédateurs.

Don Justino Abruzzes
Loup parc Abruzzes


Jour 3 - Carcasse mystérieuse

Un gardien du parc des Abruzzes nous dit avoir vu une carcasse "fraîche". Nous décidons de partir à sa recherche afin d'observer ce qui se passe autour... Nous la recherchons en vain dans le vallon désert. Toutefois nous remarquons de nouvelles traces et Jean Luc aperçoit furtivement un loup disparaître dans la hêtraie. Nous patientons quelques minutes mais il ne réapparaitra pas.

 

Jour 4 - Hurlements

La météo est clémente ce matin et c'est à la lueur de nos lampes frontales que nous partons pour 1h45 de montée afin de rejoindre notre affût du jour. À peine arrivés, des hurlements se font entendre. Plus personne ne parle, nos gestes se font lents et nos visages s'éclairent... nouvelle excitation ! Les yeux collés aux jumelles nous scrutons le moindre mouvement.

Un groupe de cerfs nous surplombent mais ne semblent pas vraiment inquiets. Soudain Claude (encore lui) aperçoit un loup qui entre dans la forêt. Nous sommes tous quasi en apnée, nos regards fixent, sans un clignement d’œil, la lisière des bois quand soudain 2 loups en sortent ! Nous passerons 1h15 à observer ces jeunes males qui évoluent à découvert dans ce paysage magnifique. Lorsqu'ils disparaissent nous poursuivons notre randonnée jusqu’à un point de vue pour pique-niquer et profiter du panorama. À la descente nous nous replaçons dans notre affût. Cette fois-ci nous ne les verrons pas mais alors que nous nous apprêtons à redescendre un hurlement brise le silence. À l’unisson, c’est la meute entière qui répond. Plus loin, une autre meute dans la vallée opposée se fait également entendre…

Tout sourire, nous redescendons d’un pas léger. C’est une journée réussie

Parc des Abruzzes, rando loup
Jeunes males loup Abruzzes


Jour 5 - Qui a vu l'ours ?!

Aujourd'hui nous changeons de coin. Le principe de l'itinéraire en étoile est idéal : nous sommes au cœur du parc des Abruzzes et avons vraiment l'embarras du choix pour rayonner dans celui-ci selon les opportunités. La route est déserte, les virages s'enchainent jusqu'au départ de la randonnée du jour. Alors que nous nous garons, nous apercevons un ours dans la hêtraie ! Malheureusement nous n'arriverons pas à l'observer plus longtemps. Au fur est à mesure de notre avancée à pied nous constatons de nombreux marquages d'ours (déjections, reste de repas...). Mais ils resteront invisibles pour le reste de la journée.

Traces ours
ossement repas ours abruzzes

Observation ours Abruzzes

Pour se remonter le morale  nous irons boire un cappuccino à Pescasseroli, haut-lieu du Parc des Abruzzes qui est aussi un magnifique village, typique de cette région. Nous en profitons pour ramener quelques souvenirs et produits locaux. Comme toute les régions d'Italie, les Abruzzes ont une gastronomie spécifique, gouteuse et qui tient au corps. Nous faisons le plein de saveurs : vins Montepulciano, liqueurs, nougats, miel et le saucisson typique, la ventricina.

 

Jour 6 - Journée à cornes

 

La météo annonce grand beau et nous partons en montagne au lever du jour. Sur la route du col nous croisons un louveteau qui s'empresse de filer dans la forêt. De bon augure pour le reste de la journée, pensons nous ! Nous arrivons enfin au col après une bonne marche. En haut, cerfs, biches et chamois sont déjà là. Nous y découvrons aussi de nombreux marquages de loups.

Le paysage est grandiose et nous allons pouvoir admirer le plus beau chamois au monde à quelques mètres de distance.

chamois abruzzes

paysage des abruzzes
 

Jour 7 - Une semaine, ça passe vite !

C'est notre dernier jour dans le parc des Abruzzes. Levé aux aurores et départ de nuit. Nous prenons rapidement de l'altitude, escortés par un gros chat que Christine a nourri au départ de la balade.

chat abruzzes

Nous sortons de la forêt et découvrons un groupe de biches puis de chamois qui nous observent... Nous progressons jusqu'à un col et basculons de l'autre côté. Nous tombons nez à truffes avec une meute de 5 loups.  Craintifs, il partent rapidement se réfugier dans les rochers. Nous décidons de ne plus bouger et pourrons admirer leurs comportements pendant une bonne quinzaine de minutes avant qu'ils ne disparaissent.

Loups Abruzzes
Jeune loup Abruzzes

Rando Abruzzes sur les traces du loup
Après le pique-nique, nous continuons notre randonnée sur ce versant et profitons de cette dernière journée. Le lendemain, il sera déjà temps de dire au revoir au Parc National des Abruzzes avec des images plein la tête et nos appareils photos. Un petit regret concernant les ours que nous n'avons pas eu la chance d'admirer plus de 5 secondes. Mais l'observation d'animaux sauvages dans leur milieu naturel est imprévisible et sujette à la chance. C'est d'ailleurs cette quête, l'attente, les doutes, le désespoir et les rebondissements qui font le charme et les joies de cette expérience au cœur de la nature.

Les panneaux sur la route nous confirme bien que la faune est présente jusqu'au dernier kilomètre… Dans les Abruzzes tout peut arriver n'importe où et n'importe quand !

Panneau Abruzzes Ours

Merci à Patrick, Denise, Jean-Luc, Christine, Claude Stéphane pour leur cohésion et leur bonne humeur !

Didier Cottereau