Comment nous sélectionnons les compagnies aériennes avec lesquelles vous voyagez.

Une fois n’est pas coutume, nous n’allons pas vous parler de savante conception d’itinéraire, de formation de guides ou de la sélection soigneuse de vos hébergements. Pourtant, le sujet du jour est tout aussi important ! Séverine Merafina, responsable transport chez Tirawa, évoque pour nous un aspect indispensable du voyage : l’aérien.
 


Peux-tu nous dire en quoi consistent tes missions ?

Voler est évidemment le moyen le plus rapide et le plus sûr pour se rendre à l’autre bout du monde. Je choisis l’ensemble des transports aériens selon nos destinations, nos dates de voyages, l’articulation avec nos programmes et un cahier des charges très strict concernant :

 

  • les services, les types d’appareils, le confort à bord et la représentation en France (ou en Europe) des compagnies aériennes

Il est important pour Tirawa de proposer exclusivement à ses clients, des compagnies régulières et reconnues, quel que soit le continent. 8 voyages sur 10 de notre catalogue nécessitent des vols longs courriers. Le confort de nos participants est donc intimement lié au type d’appareil, à son agencement et aux services à bord. On débute parfois ses vacances après 23 heures d’avion (pour la Nouvelle Zélande), il est important d’arriver en forme !

Le choix d’une compagnie s'effectue également en considerant la facilité des échanges. J’attends de nos partenaires qu’ils répondent rapidement à nos demandes ou à nos problématiques. J’aimerais citer Qatar Airways avec qui nous avons d’excellentes relations depuis 20 ans, avant même leur installation en France ! Nous ne regrettons pas notre choix compte tenu du nombre de récompenses qu’elle reçoit chaque année par les professionnels du tourisme comme par les voyageurs.

 

  • Les temps de connexion

Nous privilégions toujours les vols directs. Se faisant c’est parfois difficile de rester compétitifs. À l’écoute de nos voyageurs, afin de limiter les coûts ainsi que la fatigue, certains vols s’effectuent donc avec transit. Nous cherchons à optimiser le temps de connexion entre deux vols. Il est en moyenne de 2h30 chez Tirawa, mais attention, il s’agit bien d’une moyenne et pas d’une promesse !

 

  • Les dessertes de province

On distingue trois types de voyageurs : celui qui part de Paris puisqu’il réside dans ses environs, celui qui rejoint Paris depuis la province à l’aide d’un vol domestique ou d’un train (réservés par nos soins ou les siens) et celui qui part de province. Ces derniers représentent tout de même un bon tiers de nos voyageurs. Nous veillons à apporter de la souplesse à tous.

 

  • La fréquence des vols

Il s’agit du nombre de vols par jour vers une destination. En cas d’aléas nous pouvons réagir rapidement évitant ainsi à nos voyageurs le risque de se retrouver en transit pour une durée indéterminée. Là encore, Qatar Airways est un bon exemple sur une de nos destinations « phares », le Népal. Avec 4 vols quotidiens (depuis Doha) vers Kathmandu, c’est le choix de la sécurité nous concernant.

 


Certains disent que réserver sur le site d’une compagnie aérienne est maintenant assez facile. Pourquoi l’agence Tirawa offre-t-elle toujours ce service ?

Pas tout à fait d’accord avec cette remarque. Cela peut sembler facile mais avant d’arriver sur LE site de la compagnie aérienne de votre choix, vous aurez écumé les comparateurs de vols et bon nombre d’autres sites de compagnies. Mon rôle est de démêler tout ça en choisissant le bon horaire, sans escale à rallonge ou farfelue, et au meilleur tarif. Aujourd’hui les comparateurs affichent des prix tronçonnés, hors taxes aéroports et même hors bagage en soute pour des longs courriers ! Le but étant de séduire l’internaute par des prix bas qui, suuurrprriiise, au fil des ajouts s’envolent.

 

Aujourd’hui, Tirawa réserve quasiment l’ensemble des vols de ses voyageurs selon les règles évoquées plus haut. Nous faisons donc en sorte que les participants au départ d’une même ville soient sur le même vol. C’est à la fois un gain de temps précieux pour eux et un avantage financier. D’une part, ils bénéficient d’un tarif sur des vols soigneusement sélectionnés et n’ont pas à régler, en sus, un transfert privé à l’arrivée se privant parfois de la première visite prévue. De l’autre, nous leur offrons de la sérénité et du "tout compris" au départ de France, de Suisse ou de Belgique.

 

Nous rencontrons parfois des difficultés et, professionnels comme utilisateurs, doivent s'adapter. Auparavant, nous avions la possibilité d’assigner des sièges à tous nos participants. La moindre des choses lorsqu’on voyage entre amis ou en couple vous en conviendrez... Aujourd’hui, même régulières, les compagnies calquent de plus en plus leur modèle économique sur celui des low cost. Les possibilités de placement gratuit se comptent désormais sur les doigts de la main. Je crains que l’achat de son siège, d’un pack média/divertissements ou d’un plateau repas amélioré ne se généralise à vitesse grand V. À quand les toilettes payantes...?

Ces nouveaux enjeux sont autant de pistes de travail sérieuses à évoquer avec nos compagnies partenaires afin de toujours faciliter l’expérience de nos voyageurs communs. L’avion est la prestation qui débute et achève un voyage, il est primordial qu’elle soit à la hauteur de nos standards et nous y veillons !

 

Séverine Mérafina

Severine Merafina responsable tranport Tirawa - voyage en Namibie