Décidément, le Brésil n’est vraiment pas comme vous l’imaginez ! De retour de reconnaissance, Julien nous en dit plus sur cette belle destination de voyages d'aventure !

Après sa dernière reconnaissance en octobre 2017 dans la région centre du pays (de Rio jusqu’au Pantanal en passant par le Minas Geraïs) ce qui a donné lieu à la création de 6 voyages dont 1 « millésime », Julien Freidel rentre d’un nouveau repérage au Brésil.

 

Julien, où étais-tu pour ce nouveau voyage au Brésil ?   

Mon itinéraire s’est concentré dans le Nordeste. Il s’agit de la très vaste région qui englobe 9 états brésiliens depuis São Luis, au nord-ouest, jusqu’à l’état de Bahia au sud-est. Son littoral globalement venté en fait un spot de kitesurf mondialement prisé par les amateurs. Pour nos voyageurs l’intérêt réside plutôt dans les ambiances spectaculaires qu’offre cette côte sauvage qu’on parcourt à pied, en bac et en 4x4 et je ne vous parle même pas des baignades, seul au monde, dans des baies abritées des vents. J’ai poursuivi mon immersion dans les sables brésiliens avec le parc de Lençois Maranhenses et ses dunes blanches ponctuées de lagunes, j’y reviendrai tant l’expérience est merveilleuse.
 

Delta Paranaiba


À l’intérieur des terres, changement de décor avec une plongée dans le fameux Sertão. Il s’agit d’un immense territoire aride duquel immergent des massifs de montagnes tabulaires qu’on appelle des chapadas. Autant vous dire qu’elles constituent des espaces bien agréables à découvrir en trek comme de manière moins sportive.

Chapada diamantina


Le Nordeste dispose également de belles villes coloniales « dans leur jus » comme Salvador de Bahia, l’ancienne capitale du Brésil lorsqu’il était encore portugais, Olinda ou São Luis. Elles apportent une dimension humaine et culturelle à tout voyage dans cette région.

 

Rue Alcantara Bresil

Alcantara



Est-ce vraiment le bon moment pour envoyer des voyageurs au Brésil ?

Oui ! Le Brésil est sur le devant de la scène avec les élections présidentielles en ce moment et ce n’est pas folichon vu d’ici. Vu de l’intérieur, j’y ai passé du temps en plein 1er tour, rien de nouveau sous le soleil ou presque. Le pays est vaste, l’état très peu présent dans le quotidien des Brésiliens qui ont choisi le dégagisme, comme d’autres l’ont fait pas si loin de chez nous. Attention, je ne minimise pas les propos ou l’image peu reluisante du président fraichement élu. Il va sans doute prendre quelques mauvaises décisions sur le plan national comme international mais il n’est pas vraiment représentatif de son peuple : accueillant, positif, ouvert et fortement métissé depuis toujours…

Ce nouveau repérage m’a permis d’affiner des étapes et, chose importante, de passer du temps avec nos équipes locales. Elles sont solides, bien rodées et attendent les voyageurs francophones. Notre idée est double. D’un côté nous proposons des voyages longs et complets qui révèlent, en une seule fois, les multiples facettes du pays. De l’autre, certains itinéraires plus pointus et plus courts se concentrent sur les richesses d’une région spécifique. Le Nordeste se prête d’ailleurs à merveille à ce type de voyage, Rio et la Costa Verde également.

Pecheur Lençois Marahenses

 

Mon métier est de construire des itinéraires qui apportent du dépaysement et de la connaissance aux voyageurs dans le respect des populations locales et des règles de sécurité. Le Brésil répond parfaitement à ces critères et fait même mieux. Pour moi, il s’agit d’une destination au potentiel rare, pleine de surprises, et à mille lieux de l’analyse qui en est faite en ce moment. À l’instar du Japon par exemple, c’est une destination complexe qui nécessite une vraie connaissance du terrain et un savoir-faire particulier : pile-poil dans l’ADN de Tirawa.

 

Que conseilles-tu aux voyageurs en rapport avec ta dernière expérience brésilienne ?

Deux ambiances « nature » m’ont séduit. La première dans la Chapada Diamantina et la seconde dans le Parc de Lençois Maranhenses.

Les possibilités d’activités dans la Chapada Diamantina sont immenses : en trek en traversée ou en boucle au cœur du massif ou en approche plus facile à la lisière du parc. Quoi qu’il en soit les randos mêlent ascension de morros, ces sommets isolés offrant de beaux points de vue, visites de grottes, baignades rafraichissantes dans les rivières ou au bord de vasques aux eaux cristallines façonnées par des cascades plus ou moins hautes. La végétation est très différente qu’on se trouve sur les plateaux plutôt secs et couverts de savane herbeuse ou au fond des canyons à la végétation tropicale. Ces changements de rythmes et variations de paysages sont très plaisants. Le voyageur appréciera également l’hébergement chez l’habitant qui réserve un accueil chaleureux, une douche chaude et un repas appétissant. Les portes d’entrées de cette Chapada sont Salvador de Bahia et Lençois, deux villes aux façades colorées et aux rues pavées que nous prenons le temps de visiter.
 

Salvador de Bahia


 


Chapada diamantina hebergement
Cascade Chapada diamantina

 

Il ne faut pas confondre le bourg de Lençois et le parc national de Lençois Maranhenses à 1500 km de là ! Ce dernier est un vaste réseau dunaire qui s’étend en arrière du littoral sablonneux du Nordeste. Sa particularité : on trouve au pied de ses dunes de sable blanc, des étendues d’eau douce et translucide dans lesquelles on se plonge à l’envie. Certaines sont si vastes qu’on se croirait en bord de mer ! Les précipitations et le sol argileux font la magie du lieu. Le décor et les lumières de ce parc unique et merveilleux, ainsi que  l’accueil de pêcheurs dans des villages-oasis, occultent la fatigue de journées débutées à la fraîche ! Un trek pied nu au cœur des dunes brésiliennes, pas banal n’est-ce-pas ?!  À l’instar de la Diamantina, le parc de Lençois Maranhenses est l’occasion de découvrir deux villes coloniales de la région : Sao Luis et Alcantara de l’autre côté de la baie de São Marcos.

Lençois Maranhenses
Lençois Maranhenses
Lençois Maranhenses
Lençois Maranhense
 

Pour conclure le Brésil est un pays d’aventure avec une dimension festive en plus ! Ses habitants attachants, un côté balnéaire et une musique omniprésente raviront sans aucun doute le voyageur à la recherche de nouvelles expériences.  

 

Pour aller plus loin :

Suivez Christian Juni, co-fondateur de Tirawa qui nous conduit aux 4 coins du Brésil grâce au voyage millesime Tresors du Brésil. Son récit de voyage au Brésil par ici !

Tous nos VOYAGES AU BRÉSIL