Une destination d’Amérique du Sud parmi les plus remarquables. Pour un trek dans la Cordillère des Andes ou un voyage plus culturel à la découverte des trésors Incas, un voyage au Pérou a plus d’un itinéraire dans son sac à dos !

Au Pérou, le dépaysement est déjà total grâce à un patrimoine naturel qui compte aussi bien de vastes étendues de forêt amazonienne que l’on parcourt en remontant des rios sauvages que d’élégantes cordillères qui chatouillent le ciel à plus de 6000 m d’altitude. Entre ces deux ambiances opposées, on découvre l’immensité du lac Titicaca, véritable mer intérieure, le vertigineux Canyon de Colca, les steppes de l’Altiplano, les côtes découpées par le Pacifique ou, les irréelles dunes de Huacachina.

Un voyage au Pérou est haut en couleurs, entre les verts exubérants de l’Amazonie, les neiges étincelantes de la Cordillère Blanche qui porte bien son nom, le bleu des lacs ou celui turquoise des lagunes, les ocres, bruns et gris de la terre péruvienne…

 

Mais il manque quelque chose, vous ne trouvez pas ?

 

La palette ne saurait être complète sans les péruviens, la chaleur de l’âme indienne et les couleurs chatoyantes portez tels des étendards par ces peuples andins aux traditions toujours vivantes.

Ainsi, la moitié de la population du Pérou est indigène, majoritairement Quechua et Aymara mais aussi Ashininca et Matsé (entre autres) dans les régions amazoniennes. Tous vivent dans des communautés réparties sur tout le territoire. Il est possible d’échanger et d'être accueillis par certaines lors de vraies rencontres. Bien choisir la période de son voyage au Pérou est primordial. Faites plutôt confiance à un tour opérateur qui connait le terrain, cela évite bien des surprises liées à l’organisation.

Vibrer au son des chants, des fanfares et des danses, en prendre plein les yeux avec des processions fantastiques et authentiques c'est possible ! On prend le pouls de la ferveur peruvienne lors de fêtes populaires millénaires comme l’Inty Raymi. La « Grande fête du Soleil » à lieu à Cusco en juin pour le solstice d’hiver. Encore plus authentique ? Qollurity, « étoile des neiges » en langue Quechua. Elle rassemble des milliers de fervents pèlerins venus des 4 coins du Pérou pour célébrer les montagnes protectrices et bienfaisantes préteuses du plus grand des pouvoirs : la vie. Ces évenements incroyables mêlent rites anciens et croyances chrétiennes. On vous prévient, difficile d’en sortir indemne... positivement evidemment. 

Le Pérou dispose d’exceptionnels vestiges des civilisations pré-incas et incas. Dans la vallée sacrée on trouve l’inénarrable Machu Picchu, mais aussi les terrasses de Moray, Pisac, Ollantaytambo, Saqsayhuaman…  autant de témoignages de la puissante civilisation inca et de son organisation. Le nom d’une autre civilisation reste aussi vivace. Prononcer son nom entraine déchainement d’hypothèses, mystère et magie : Nazca… une civilisation qui va vous faire prendre de la hauteur :) et vous envelopper dans une bulle enigmatique !

 

Ce qui marque lorsqu'on voyage au Pérou c’est aussi le mélange des genres… les vestiges des civilisations passées côtoient des édifices plus « récents » hérités de la présence espagnole. Arequipa ou Cusco, l'ancien nombril du monde Inca, présente aussi une belle architecture coloniale.

 

Le Pérou est un formidable pays de trek avec près de 30 Cordillères dont 4 particulièrement spectaculaires, intactes et préservées : la cordillère Blanche, la Noire, la Vilcanota ou la Huayhuash. Cette dernière est un haut lieu de l'alpinisme. Un trek au pied du Yerupaja (6634 m), du Puscanturpa (5652 m), de la Siula Grande, c’est évoluer dans un monde minéral, entre cirque de montagnes, vallées, lagunes, glaciers tourmentés, village isolés… ambiance de bout du monde magique.

La Cordillère Vilcanota abrite des hameaux de bergers aux grands troupeaux d'alpagas que vous croiserez lors de votre randonnée face au Chumpe (6108 m) ou autour de l’Ausangate (6372 m).

La cordillère Blanche abrite, quant à elle, une des plus belles montagnes du monde : l’Alpamayo et tant d’autres sommets scintillants, le Pucaraju, le Huascaran (6768 m) le Huandoy (6360 m), le Chacraraju (6112 m)… A l’inverse, la cordillère Noire qui lui fait face, doit son nom à l’absence de sommets glaciaires et à des terres d’altitude arides où l’on cultive des céréales et où l’on pratique l’élevage.  

Lors d’un voyage au Pérou on peut aisément mixer la pratique du trek et la découverte culturelle. Les infrastructures de ce pays sont très bonnes, les guides compétents, les panoramas à couper le souffle, les rencontres marquantes... une expérience époustouflante !