El Fuerte

Un nouveau voyage commence aujourd’hui. Nous quittons le centre du Mexique pour nous propulser vers le Nord. Après deux heures d’avion nous voici dans un autre univers, celui de la frontière, ce Far West qui attire depuis des siècles révolutionnaires, bandits, hors-la-loi et hommes de loi !

Décollage au dessus de la mégalopole de Mexico qui compte plus de 20 millions d’habitants

Avant que l’avion ne vire sur l’aile pour prendre cap au Nord, une petite vue sur l’Ixta et le Popo qui dominent de leurs plus de 5000 mètres la cuvette de Mexico

Arrivée à Los Mochis, au bord du golfe de Californie

Dès que l’on pose le pied dans à Los Mochis on pressent des paysages et une nature surdimensionnée. Deux heures de minibus plus tard, nous posons nos sacs à l’hôtel La Choza dans le village d’El Fuerte. Fondé en 1564, ce village doit son nom à un fort érigé au XVIIème sur les hauteurs du Cerro de la Pilas. C’est ici qu’est née la légende de Zorro, le gentleman masqué, défenseur des indiens et de la veuve contre l’oppression hispanique. Cette bourgade fut aussi pendant plusieurs siècles un important carrefour commercial du nord-ouest du pays. Actuellement c’est surtout une gare de départ du Ferrocarril Chihuahua Pacifico… que nous allons prendre demain !

Le patio de l’hôtel La Choza

Il est certain qu’avec un crucifix de cette taille qui surplombe mon lit… je vais bien dormir !

Le Zocalo, la place d’arme locale

La cour du Palacio Municipal

Grande peinture murale à l’intérieur du Palacio Municipal

La « touche française » d’El Fuerte, le kiosque central de la place d’arme

Une sculpture de Zorro, la légende locale