Les volcans du Mexique

Les montagnes volcaniques du Mexique marquent la frontière géographique entre l’Amérique du Nord et l’Amérique Centrale. Le Pico de Orizaba ou Citlaltepelt (montagne étoile en nahuatl) culmine à 5610 m entre Puebla et Vera Cruz. Le Popocateptl (la montagne qui fume) fait 5450 m et le Iztaccihuatl (la femme endormie) ne fait que 5280 m. Ces deux derniers sommets dominent d’un côté la grande plaine de Mexico et de l’autre les villes de Puebla et de Cholula.

Ce matin, départ matinal et remontée sur le parvis de la Virgen de los Remedios qui offre, lorsque le ciel est dégagé, une vue exceptionnelle sur ces deux volcans.

L’Iztaccihuatl

La Malinche, le cinquième plus haut volcan du pays, se contente de 4461 m. Il domine lui aussi la ville voisine de Puebla

La ville de Cholula au soleil levant avec ses deux grands voisins qui la dominent

Contre plongée sur l’église de la Virgen de los Remedios

Le Popo est de nouveau en activité forte depuis le 21 décembre 1994

Pour monter au Paso de Cortés, il nous faut faire le tour de l’Iztaccihuatl car la piste qui grimpe depuis Cholula est en très mauvais état. La zone entière autour de ces deux volcans est un parc national, crée en 1934. Actuellement au Mexique il y a 180 zones protégées, ce qui représente 18% du territoire national. Notre bus nous pose entre les deux volcans et par un très bon sentier nous rejoignons le paso de Cortés en 2 heures de marche, avec la vue en direct sur la face Nord du Popo.

L’Iztaccihuatl

Sur le sentier qui ramène au paso de Cortés

Face Nord du Popo

Arrivée vers le paso de Cortés

Après cette belle balade, cap vers la capitale. C’est vendredi soir et les rues sont très animées. Ce soir Rafael nous fait dîner à la Casa de los Azulejos, une très ancienne maison au superbe décor de faïences du XVIIème.

Patio de la Casa de los Azulejos