San Miguel de Allende

Prochaine étape de ce grand voyage : la ville de San Miguel Allende (classée au patrimoine de l’UNESCO en 2008) aujourd’hui habitée en partie par des artistes Américains et Européens. Ruelles colorées, patios, fontaines, églises baroques, places ombragées sous des jacarandas, San Miguel a un charme fou. Seule ombre au tableau, on entend quasiment plus l’anglais que l’espagnol. 17 000 résidents de cette ville viennent des USA. Le climat méditerranéen y est certainement pour beaucoup !

 

Dans les ruelles de San Miguel

La Plaza Principal est le lieu de ralliement, le centre névralgique de cette ville. Entourée de maisons du XVII et XVIIIème siècle, les arcades abritent boutiques et restaurant. Mais ce qui domine cette place, ce sont bien sûr les deux églises… La Parroquia de San Miguel Arcangel et l’église de San Rafael valent à elles seules le déplacement.

La façade néogothique de San Miguel, construite au XIXème peut surprendre ! La légende dit que l’architecte Zeferino Gutierrez s’est inspiré d’une carte postale de cathédrale européenne pour dessiner cet ensemble. L’intérieur, sur une structure du XVIème, contraste par sa sobriété.

A gauche l’église San Rafael et à droite la Parroquia de San Miguel Arcangel

Intérieur de la Parroquia de San Miguel Arcangel

Intérieur de l’église San Rafael

La Parroquia de San Miguel Arcangel vue depuis l’entrée de l’église San Rafael

La Plaza Principal sous différents angles

La tour et la coupole de l’église de la Conception

Personnage incontournable de l’indépendance du Mexique, Don Ignacio Allende, le compagnon de lutte de Miguel Hidalgo, a sa maison qui donne sur la place principale. Cette demeure du XVIIIème abrite maintenant un musée sur l’histoire de la ville.

La maison de Allende

Des dizaines d’églises ponctuent les rues de leurs façades baroques. L’église de la Tercer Orden fut bâtie par les franciscains au début du XVIIème.

Façade de la Tercer Orden

L’intérieur très sobre de la Tercer Orden

L’église de Nuestra Senora de la Salud a une façade à trois registres surmonté d’une coquille St Jacques qui symbolise le ciel. Juste à côté, l’Oratorio de San Felipe Neri a une façade baroque métis.

L’église de Nuestra Senora de la Salud

Une sculpture de la Virgen de la Soledad dans l’église de Nuestra Senora de la Salud

Oratorio San Felipe Neris

Un grand centre culturel occupe un ancien couvent, situé juste à côté de la Conception. De nombreux murs ont été peints par des disciples de David Siqueiros, le chef de file des muralistes mexicains.

Centro Cultural El Nigromante Bellas Artes

Un taureau devant le centre culturel

C’est un peu avec regret que nous quittons cette belle ville aux allures de vacances. Ce soir, cap vers l’Est jusqu’au au village de Bernal. Cet endroit abrite le troisième monolithe le plus élevé du monde.

Rue animée de San Miguel de Allende

Dernier regard sur les deux églises de la Plaza Principal