L'un de nos voyageurs vous raconte son expérience suite à son voyage au Nicaragua

Départ pour le Nicaragua ! - Voyage au Nicaragua

En janvier 2015, un groupe de 10 voyageurs partait sur notre voyage Balade au Nicaragua. Jacky, l'un de ses membres nous fait partager son voyage avec une plume truculente et des photos qui donnent vraiment envie de découvrir cette destination méconnue ! Un grand merci à lui pour son  récit ! 
Michel Onfray a écrit, dans son livre Théorie du voyage, que l'un des risques du voyage consiste à partir pour vérifier par soi-même, combien le pays visité correspond bien à l'idée qu'on s'en fait ... ou encore : aller quelque part, c'est la plupart du temps se diriger au-devant des lieux communs associés depuis toujours à la destination élue ... Eh bien, dans le cas du Nicaragua, pas de risques de cette nature ; car, à part le fait que c'est un pays catholique où l'on parle espagnol, les images toutes faites que l'on peut en avoir sont extrêmement rares, si ce n'est avoir entendu ce nom associé à celui de son dictateur passé et des diverses guérillas qui y ont fait régner la terreur pendant trop longtemps ... Les trois mots qui viennent le plus spontanément à l'esprit quand on évoque le Nicaragua sont en effet : Somoza, sandinistes et contras ... CARTE NI 601 Ce n'est pas la porte d'à côté : Lyon > Londres > Miami > Managua ; trois vols successifs ... Le passage par les USA est toujours aussi pénible car la notion de transit, contrairement à tous les autres pays du monde, n'y existe pas. Donc, même pour un court passage de deux à trois heures, il faut faire toutes les formalités de police et de douane (exactement comme si on entrait vraiment dans le pays) ; puis, immédiatement après, refaire les formalités de sortie ... sans parler de l'ESTA, ce formulaire électronique que chacun doit remplir par internet [1]. Habituellement, le plus âgé de l'équipage est le commandant de bord, eh bien sur American Airlines, les hôtesses de l'air et stewards affichent un âge encore plus avancé ... largement celui de la retraite chez nous ... C'est vrai que si on repousse de plus en plus l'âge de départ en retraite, il faudra s'y habituer ... Quant à ceux qui font des hôtesses de l'air leur fantasme favori, il leur faudra trouver un autre support de rêveries ou changer de compagnie ... voyager avec Cathay Pacific, la Thaï ou Singapore par exemple ! Inutile de dire que les fouilles des bagages sont plus que sérieuses. Notre équipe : dix touristes, tous retraités ; notre guide, Augusto, 41 ans, qui parle un très bon français car il a passé huit ans en France dans la légion ; et Antonio, le chauffeur du minibus Toyota.

 

[1] Qui a quand même l'avantage de faire gagner du temps car tout ce qu'on écrit sur ce formulaire devait être auparavant entré par le flic de service sur l'ordinateur.