Gautier nous entraine avec lui dans son dernier voyage de reconnaissance au Mustang, cet autre Népal.

Le Népal en janvier ?

Je me rends dans un pays qui me tient à cœur : le Népal. Plus particulièrement au Mustang, ancienne enclave tibétaine débordant sur certaines des plus hautes montagnes du monde, l’Annapurna et le Dhaulagiri. Le début d’année n’est pas le meilleur moment pour parcourir les chemins du Mustang et rassurez-vous, nous ne programmerons pas de voyages à cette période. Toutefois, se rendre sur le terrain, pour reconnaitre de nouveaux itinéraires ou améliorer l’existant se fait en fonction de nos agendas et non des périodes optimales. Dans le cas du Mustang, il y a urgence… les pistes se créent, les routes progressent à renfort de bulldozers chinois et de nouveaux itinéraires méritent d’être reconnus afin de faire évoluer nos 3 voyages pour que votre expérience du Mustang, ancien royaume de Lo demeure la plus authentique possible.

Avance des routes au Mustang
 
Petit rappel géopolitique 
À la suite d’un blocus énergétique décidé par l’Inde en décembre 2015, le Népal se rapproche de la Chine afin de développer de nouvelles voies d’approvisionnement. La route est l’unique moyen de faire transiter des marchandises via le Tibet. Le principal point d’entrée au nord-est de Kathmandu ayant été détruit par le tremblement de terre d’avril 2015, le Mustang fait partie des nouvelles voies d'accès au Népal. Les autorités se sont données 5 ans pour terminer les travaux visant à construire une piste (puis une route) reliant le nord du Mustang à Pokhara, la ville la plus proche.

Mustang Népal
Je suis ce que l’on appelle dans notre jargon un CDP, comprenez par là un Chef de Produit. Pour ma part, je préfère l’appellation responsable de destination, j’ai du mal à voir un voyage ou un pays comme un simple produit. Mon année se décompose entre missions au bureau et dans les régions du monde dont j’ai la responsabilité. En fonction des retours de nos participants et des échanges avec nos équipes locales, nous ajustons très régulièrement nos voyages, leurs itinéraires, leurs prestations d’hébergements, de transports ainsi que les compétences de nos équipes. Même si nos voyages se déroulent à l’étranger, nous tâchons de nous approcher le plus possible des normes européennes. En matière de conduite par exemple, des conducteurs prudents et des ceintures dans les véhicules font parties de mes priorités. La sécurité s’applique également dans le choix de compagnies aériennes reconnues pour leurs qualités et non pour leurs prix les plus bas.