Pistes et sentiers du Haut Mustang

Le lendemain, nous retrouvons la piste habituellement utilisée dans nos treks au Mustang. Le constat est sans appel : large de plus d’une dizaine de mètres, des nuages de poussières se soulèvent et tourbillonnent au passage des camions qui nous dépassent en klaxonnant. L’endroit est peu adapté à la marche !

Camion pistes Mustang

D’autant qu’il s’agit de commencer un voyage en immersion dans une ambiance minérale et apaisée. Carte en main, nous commençons à chercher des chemins alternatifs. Pas évident… les locaux confirment qu’ils n’en existent pas. Nous passerons les jours suivants à éviter les pistes, parfois nombreuses, et à rechercher de nouveaux tracés. Il faut parfois faire des concessions. Lorsque marcher sur la piste est obligatoire nous profiterons de celle-ci pour rejoindre un village et y déjeuner par exemple. En plus des questions environnementales ou de cohérence pour un voyage dit « à pied », l’utilisation systématique des véhicules pose un réel problème de coût, même pour des courtes durées. De plus, la ponctualité des chauffeurs laissant parfois à désirer, cela ajoute encore un nœud au casse-tête. La décision est donc prise d’utiliser des véhicules sur certaines portions de piste, sans excéder une heure.

https://www.tirawa.com/voyage-asie/trekking-nepal/np-318/grand-tour-du-mustang.html

Nous progressons sous un ciel bleu le long de la rive droite, les prédictions de la vieille femme semblent erronées. Nous passons par ces villages typiques du Mustang, entourés de nombreux champs cultivés mais complétement léthargiques à cette époque de l’année. Le Mustang se vide de ses habitants, l’hiver figeant ces villages jusqu’aux prochaines moissons. L’agitation et le patchwork coloré des champs sont un lointain souvenir et attendront août et septembre prochain pour reprendre leurs droits.

Voyage reco Mustang Tirawa
Voyage reco Mustang Tirawa
Aujourd’hui nous sommes le 21 janvier, nous poussons toujours plus au nord en direction de la frontière tibétaine, jusqu’à repasser sur la rive gauche et le village de Yara. Mahendra et Kamar connaissent bien les propriétaires du lodge où nous passons la nuit et recevons un accueil royal. Après un bon repas nous nous endormons sous un magnifique ciel étoilé.

Village Mustang
Village Mustang