Un beau voyage au Cambodge réalisé par Christian Juni

Arrivée à Phnom Penh - Voyage au Cambodge : Balade chez les Khmers

Monument de l'Indépendance Janvier 2011, par Christian Juni, co-fondateur de Tirawa Me voici, avec Nyima, ma photographe officielle, à nouveau sur les chemins du monde, parti à la découverte d'un pays que je ne connais pas : le Cambodge. Il n'existe pas encore de vols sans escales pour ce pays, et c'est avec Air France que nous avons volé jusqu'à Saigon, renommé depuis Ho Chi Minh. Comme c'était le premier vol de cette compagnie avec un nouveau type d'appareil (un Boeing 777 flambant neuf), un comité d'accueil spécial nous attendait : les pompiers de l'aéroport ont baptisé l'avion en mettant en marche leurs lances à incendie juste avant le " parking zone ". Etrange coutume, liée certainement à des superstitions locales. Un deuxième vol en connexion avec une compagnie locale cambodgienne nous pose ensuite à Phnom Penh. Cet aéroport ressemble plus à celui d'une petite ville de province qu'à celui d'une capitale ! Récupération facile d'un visa sur place pour 20$, formalités de police faites avec le sourire et livraison rapide des bagages ... le voyageur est bien accueilli. Après le poste de douane, notre premier guide nous attend. Voyage de reconnaissance oblige, je suis là aussi pour tester le niveau de connaissance générale de nos guides, la qualité de leur français, leur sens de l'organisation... Sok sera donc notre premier ambassadeur khmer. 15 kilomètres nous séparent du centre de Phnom Penh. Première impression de calme et de sérénité, le faible trafic s'écoule calmement. Pour rejoindre notre hôtel, situé à deux pas du monument de l'indépendance, nous passons sur le quai Sisowath en bordure du fleuve Tonlé Sap. Ce quai regorge de bars et de restaurants, un endroit idéal pour prendre le pouls d'une ville, d'autant plus qu'il règne une douce chaleur. Le thermomètre indique 29° C, alors que hier soir à Paris il faisait en dessous de zéro !