De Yakushima à Okinawa

Au programme de cette matinée, une nouvelle immersion dans la forêt de cèdres de Yakusugi. Un sentier aménagé, du moins sur la première partie de la randonnée, permet de côtoyer des arbres gigantesques, vieux de plusieurs milliers d’années. 

Kuguristsuga hemlock (pruche en français !)Kuguristsuga hemlock (pruche en français !)

forêt de cèdres de YakusugiPlusieurs grands ponts permettent d’enjamber des torrents impétueux

forêt de cèdres de YakusugiIl n’y a pas que des cèdres dans cette forêt, de nombreux feuillus cohabitent avec les conifères

forêt de cèdres de YakusugiAu début du sentier, caillebotis et rambardes sécurisent l’itinéraire…

forêt de cèdres de YakusugiLes troncs s’adaptent au terrain

La ligne droite est-elle le plus court chemin ?

Ambiance…

L’aménagement de ce parc est remarquable

Eau pure et translucide

Lorsque l’on s’éloigne un peu, les sentiers deviennent plus… basiques

 … Voire scabreux !

Signalétique au cœur de ce parc

Sculpture moderne

Ecorce d’un cèdre millénaire

Les troncs sont colonisés par de nombreuses espèces végétales

Certains arbres ont développé des racines curieuses

Avant d’aller à l’aéroport de Yakushima, petit tour à Hirauchi Kaichu, une source d’eau chaude en bord de mer. Le site est aménagé à minima et permet un bain original avec le bruit des vagues.

Hirauchi KaichuHirauchi Kaichu

Nous quittons cette première île, et en deux vols qui s’enchaînent parfaitement, nous voici à Naha, sur l’île d’Okinawa.

Quelques photos de Luciano pour illustrer cette journée…

Après le vert et l'odeur de l'humus, place au gris-bleu et à la mer