Grampians National Park (Halls Gap)

Au milieu des formations de grès des Grampians, il est possible de pratiquer de nombreuses activités : randonnées, observation de la faune et de la flore... Les Grampians sont de plus un des lieux les plus accessibles du Victoria pour découvrir l’art rupestre aborigène. Ce matin, avant que la chaleur ne rende tout effort difficile, montée aux Pinnacles, un belvédère qui domine toute la vallée.

Depuis le sommet des Pinnacles

 Depuis le sommet des Pinnacles

Une partie du groupe redescend directement sur Halls Gap, le seul village situé au centre du massif. Nous continuons par la visite du Brambuk Cultural Centre d'Halls Gap. C’est le plus ancien établissement australien consacré à la culture aborigène. Il doit son nom au cacatoès blanc qui figure sur le totem des tribus locales. La forme de son toit rappelle d’ailleurs la silhouette d’un cacatoès en plein vol.

Brambuk Cultural Centre

Au nord du parc des Grampians, découverte de l’un des sites aborigènes important : Gulgurn Manja, qui signifie littéralement « jeunes mains ». Les parois rocheuses de ce site, dont les dessins illustrent certaines histoires et légendes du peuple Jardwadjali, sont recouvertes d'empreintes de petites mains. Bon… ce n’est pas Lascaux … !

Sur le chemin du retour, stop aux chutes de Mac Kenzie puis au Reeds Lookout. Ce point de vue offre un magnifique panorama sur les formations rocheuses des Balconies.

Chutes de Mac Kenzie

Le lac Wartook

Vue depuis les Balconies

Les Balconies