De Thimphu à Punakha - Grand Tour du Bhoutan

Aujourd'hui nous irons de Thimphu à Punakha. Mais avant de mettre le cap vers l'Est, nous faisons ce matin un petit tour dans une réserve naturelle transformée en petit zoo, et ceci afin d'aller voir l'animal national fétiche du Bhoutan : le takin (Bodorcas taxicolor). Nous y verrons aussi des antilopes et des chèvres sauvages locales. Voyage Bhoutan Takin, antilope et chèvre sauvage

Après une heure de route, nous voici arrivés au Dochu La (3050 m). Par temps clair, c'est l'occasion de découvrir pour la première fois l'Himalaya du Bhoutan avec, au loin, de nombreux sommets enneigés de plus de 7000 mètres : Masang Kang, Theri Kang, Kanghar Punsum... Seulement aujourd'hui nous sommes dans la purée de pois... Balade au milieu des 108 chortens, construits pour commémorer la victoire du Bhoutan sur les Bodos et l'ULFA (séparatistes indiens) en décembre 2003. Voyage Bhoutan Le Dochu La et ses 108 chortens Voyage Bhoutan Alors devant vous, un alignement de sommets de plus de 7000 mètres... Voyage Bhoutan A défaut, voici le panorama...

La descente du col vers Lobeysa, est un avant goût de ce qui va nous attendre en suivant l'unique grande route qui traverse le pays. Un gigantesque chantier à ciel ouvert pour peut être arriver un jour à avoir une route à double voie. Le carrefour marchand de Lobeysa, au confluent de plusieurs vallées, jouit d'un climat subtropical, beaucoup plus chaud qu'à Paro ou Thimphu; on trouve même ici des bananiers, des orangers, des cactus... Depuis cet endroit, nous marchons en direction du monastère de Chhimi Lhakhang au milieu des fermes et des champs en terrasses. Le chemin nous conduit au célèbre temple fondé au XVe siècle par Drukpa Kinley, le " fou-divin ". Grand maître religieux, ce dernier n'en oubliait pas pour autant de boire à outrance et de courir après toutes les jeunes filles du pays. Son histoire est particulièrement " haute en? couleurs "... et très chère au cœur des Bhoutanais. Ce temple est aussi un lieu de pèlerinage fréquenté par les femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants. 30 Novembre-7 Fermes autour de Lobeysa, avec le temple de Chhimi Lhakhang au fond Voyage Bhoutan Artiste terminant une Tangkha Voyage Bhoutan Chhimi Lhakhang Voyage Bhoutan Tormas, gâteaux rituels en beurre, confectionnés pour les jours auspicieux... Voyage Bhoutan ... et que l'on démonte ou détruit après usage ! Voyage Bhoutan Devant chaque temple c'est le même rituel, on se déchausse ! Voyage Bhoutan Devant de nombreuses façades, la représentation de sexes en érections est supposé apporter la fertilité dans la famille !  

L'après-midi est réservée à une découverte du dzong de Punakha (XVIIe siècle) sorte de grand vaisseau qui s'élève au confluent des rivières Po Chu et Mo Chu. C'est un des plus grands dzongs du Bhoutan et l'un des mieux décorés... Punakha fut en effet la capitale d'hiver du Bhoutan jusqu'en 1970. Hier, une grande partie du clergé s'est déplacé de Thimphu pour prendre ses quartiers d'hiver dans ce dzong. Une partie de celui-ci est fermé pour les non bhoutanais... Nous y reviendrons demain ! 3 Arrivée devant le dzong de Punakha Voyage Bhoutan Des essaims d'abeilles ont élu domicile dans des fenêtres du dzong Voyage Bhoutan Ugyen, en pleine explication devant des peintures rituelles à l'entrée du dzong de Punakha Voyage Bhoutan Nima, notre second guide, devant le première cour du dzong Voyage Bhoutan Moines devant la grande salle d'assemblée. On peut admirer les grands mandalas rituels peints sur le mur Voyage Bhoutan Sur le pont menant au dzong de Punakha

Notre première approche de Punakha se termine déjà... mais la suite demain !