De Trashigang à Samdruk Jongkar - Grand Tour du Bhoutan

Nous voici arrivés à la fin de notre périple... mais il reste une journée particulièrement ardue à effectuer et nous irons aujourd'hui de Trashigang à Samdruk Jongkar. Nous allons quitter les hautes vallées d'altitude pour la plaine du Brahmapoutre. 180 kilomètres à parcourir et pour cela il nous faudra tout de même 9 heures, arrêts compris je vous rassure ! On comprend mieux pourquoi le Bhoutan n'a jamais été envahi... Entre les jungles infestées de tigre et de paludisme (encore présent jusqu'au milieu du XXème siècle), l'absence de routes, des systèmes de vallées, de cols, de traversées scabreuses au dessus de barres rocheuses... les candidats à l'invasion étaient décimés rapidement. Aujourd'hui encore, la route que l'état bhoutanais s'échine à vouloir élargir... est un combat contre une nature qui aura à la fin le dernier mot ! On reste aussi très étonné, n'en déplaise à tous ceux qui ne jurent que par le principe du bonheur national brut, de voir au bord de ces routes des hommes, des femmes, des enfants en haillons et qui cassent des cailloux sous des éboulis abreuvés par des glissements de terrain gigantesques. Ces défenseurs du BNB argumentent que ceux qui travaillent sur ces routes... ce ne sont pas des bhoutanais... mais des indiens, enrôlés quasi de force par l'armée indienne, responsable de l'entretien et de l'élargissement de la route ! Bref, un sujet fort délicat mais qui nous montre une facette pas vraiment eco-responsable et franchement raciste de ce beau pays, dommage ! Premier arrêt avant d'avoir définitivement le tournis... l'école nationale pour de développement du tissage, au niveau du village de Khaling. Voyage au Bhoutan 19dec (1) Vallée de Khaling Voyage au Bhoutan 19dec (2) Vallée de Khaling Voyage au Bhoutan 19dec (3) Elèves de la National Handloom Development Center

Seul village où l'on trouve une sorte de restaurant sur ce trajet, Wamrong est une nouvelle localité, entièrement reconstruite par K4 (King n° 4) il y a une dizaine d'année, suite à un feu gigantesque qui avait totalement mis à terre l'ancien village. Voyage au Bhoutan 19dec (4) Downtown Wamrong Voyage au Bhoutan 19dec (5) Notre équipe de chauffeurs, impatients de rentrer à la maison. Cela va faire un mois qu'ils ont quitté leurs familles !

Entre Wamrong et Narphung... nous allons vivre une partie de l'étape façon rallye de Monte-Carlo ! En effet il y a une section de cette route qui n'ouvre qu'entre midi et treize heures. Et, suite à des premiers travaux non coordonnés avec la grande coupure de la route... nous arriverons à la section réglementée... à 13 heures pile ! La route était déjà fermée... mais avec le joker de " deux mensonges blancs " perpétrés par Ugyen (convoi officiel d'abord, puis qu'il était lui même ministre ... C'est sur que cela sera l'enfer pour Ugyen pour sa prochaine réincarnation !)... mais nous arrivons à passer ! Voyage au Bhoutan 19dec (6) Narphung, fin de nos soucis avec cette route abominable et retour à la civilisation Voyage au Bhoutan 19dec (7) Produits locaux de Narphung

C'est finalement peu avant la nuit que nous arrivons à Samdruk Jongkar à seulement 200 mètres d'altitude ! Nous suffoquons de chaleur de l'excès d'oxygène !!! Demain matin, nous quitterons le pays, entrerons en Inde, traverserons la grande plaine et enjamberons le Brahmapoutre pour rejoindre l'aéroport de Gauwati puis celui de Delhi. Charles de Gaulle ne sera alors plus qu'à 8 heures de vol ! Encore merci à mes compagnons de traversée pour la réussite de ce voyage au Bhoutan exceptionnel. Ce grand tour sera reconduit l'an prochain, axé sur l'incroyable festival de Dramitse qui ouvrira une fois de plus par un feu d'enfer !  Snafu, l'un de nos guides fétiches et grand connaisseur du Bhoutan assurera son accompagnement. Ici s'achève la mission que j'aurai eu le plaisir de conduire. A moi de prendre quelques jours de repos... que je vais passer au Népal.

A bientôt et passez de bonnes fêtes !