Deuxième journée du Tsechu de Dramitse - Grand Tour du Bhoutan

Aujourd'hui nous assistons à la deuxième journée du Tsechu de Dramitse (dernier jour demain)... Normalement c'est le dernier jour qu'à lieu le thoengdroel, la présentation d'une immense thangka. Mais aujourd'hui c'est le 15ème jour du mois lunaire, et cette date est très auspicieuse... Ainsi le grand lama de Dramitse a décidé de sortir le grand jeu ce matin ! Levés bien avant l'aube, nous voilà presque tous réunis (j'ai noté les noms des absents...) et d'un bon pas nous parcourrons les 50 mètres qui nous séparent de la cour intérieure du temple. Elle est... vide ! Nous serions nous trompés de jour ? Pourtant dès 2h30 du matin, juste après la fermeture des troquets remplis de soudards qui logent quelques dizaines de mètres en dessous de notre terrasse, les Atsara ont commencé leur cris et leurs sarabandes dans les ruelles du village ! Bonjour les nuits ... 5h15... les premiers moines posent quelques pièces de mobilier et quelques tapis... Finalement, alors que le jour est bien installé, la cour est prête pour recevoir une grande partie des moines. Tout est ordonné de manière hiérarchique, et nous verrons même deux maîtres de discipline se balader dans les rangs des moines, pour remettre de l'ordre le cas échéant ! Voyage Bhoutan 13dec (1) 5h15 Premières pièces de mobilier dans la cour

Vers 6h30, une grande troupe, avec forces tambours et clarinettes, quitte le temple. En dernier, des notables locaux ploient sous un grand boudin ficelé qui s'avèrera être la grande thangkha. Voyage Bhoutan 13dec (2) Des notables portent la grande thangka

Après avoir fait le tour de l'Utse, la tour centrale du monastère qui abrite la majorité des temples, le grand morceau de tissus est déployé avec prudence, sous l'œil de Sungtreul Rinpoché, chef du lieu et 11ème réincarnation de Pema Lingpa. Voyage Bhoutan 13dec (3) La grande thangka représentant Pema Lingpa est enfin déployée.

En général donc, les tsechu se terminent par la présentation d'un immense thangka appelé thongdroel et au pied duquel les gens viennent se faire bénir. Cet immense patchwork réalisé en technique d'appliqué, est déroulé généralement sur les murs du monastère. Celui de Dramitse a pris 7 ans pour être terminé. Selon la croyance bouddhique de la " libération par la vue ", la vision de ce thongdroel permet de s'affranchir plus rapidement du samsâra et d'atteindre la libération. Voyage Bhoutan 13dec (4) Lorsque la thangka est entièrement baignée de soleil... il est grand temps de la replier pour un an. Les pèlerins ont juste le temps de l'admirer et de la toucher.

Le temps d'avaler rapidement notre petit déjeuner, et nous voici de nouveau sur le " dance floor " !  Au programme de cette fin de matinée : la danse de Nga Ging. Elle chasse les mauvais esprits et donne une bénédiction spéciale au lieu. Cette danse est très rythmée avec quelques fois des sauts et des acrobaties physiques. Voyage Bhoutan 13dec (5) Arrivée de deux danseurs pour le Nga Ging. Deux Atsara commentent dans leur coin le programme ! Voyage Bhoutan 13dec (6) Nga Ging Voyage Bhoutan 13dec (7) Nga Ging Voyage Bhoutan 13dec (8) Les spectateurs s'installent là où ils peuvent. En général très bien habillées, les femmes respectent particulièrement l'étiquette bhoutanaise.

Ensuite, le groupe de professionnels nous fait quelques démonstrations de danses plus folkloriques. Voyage Bhoutan 13dec (9) Danse de Laya, un village proche de la frontière avec le Tibet Voyage Bhoutan 13dec (10) Danse du pays des Brokpas

Voyage Bhoutan 13dec (11) Pendant ce temps, les Atsara n'en font qu'à leur tête, dans un irrespect total des conventions. Ce qui fait bien rire le public ! Voyage Bhoutan 13dec (12) Pour finir la matinée, une danse des gardiens des quatre directions

En début d'après midi, retour aux choses sérieuses. La grande communauté des moines a revêtu des vêtements d'apparat. Le déroulement d'une thangka, représentant Guru Rinpoché encadré par ses deux femmes, semble agiter la foule ! De plus, un cheval a fait son apparition dans l'enceinte du monastère. Ce cheval est censé être le transporteur de la divinité locale : Gyalpo. Voyage Bhoutan 13dec (13) Une belle brochette de moines dans de beaux atours Voyage Bhoutan 13dec (14) La petite thangka est déployée et le cheval trône au milieu de la cour Voyage Bhoutan 13dec (15) Malheureusement pour le cheval ... ce sont des Atsara qui le tiennent par la bride. Ils n'arrêteront pas de l'ennuyer Voyage Bhoutan 13dec (16) Les deux joueurs de trompe ont revêtu leurs habits d'apparat Voyage Bhoutan 13dec (17) La fin de la cérémonie approche, les moines partent dans une danse endiablée Voyage Bhoutan 13dec (18) La petite thangka est pliée et retourne pour un an dans le temple principal

La scène suivante va être présentée par des moines du monastère de Gantey, qui suit le même courant que celui de Dramitse. Quatre danseurs vont exécuter la danse des Seigneurs des Charniers : Durdag.   Voyage Bhoutan 13dec (19) Durdag Voyage Bhoutan 13dec (20) Durdag

Et pour finir la journée, 11 moines vont interpréter Dreging Chen. Avec des masques terrifiants, une grande épée et des habits de soie magnifiques, leurs actes symbolisent la purification des lieux. Le soleil tombe et donne un éclairage brutal sur la scène. Voyage Bhoutan 13dec (21) Dreging Chen Voyage Bhoutan 13dec (22) Dreging Chen Voyage Bhoutan 13dec (23) Dreging Chen

Ce soir, dernière nuit à Dramitse. J'en profite pour faire un petit tour dans le village, transformé en immense bazar et où, malheureusement, la pacotille made in China a envahit les étals ! Voyage Bhoutan 13dec (24) Depuis Dramitse, l'horizon vers l'Est Voyage Bhoutan 13dec (25) Une ruelle de Dramitse envahie par du plastique chinois !

Une autre journée grandiose s'achève !