De Lobuche à Dzonglha

Courte étape qui va nous permettre de récupérer un peu avant d’affronter le Co La. Dans un premier, le chemin descend paisiblement le long du Khumbu glacier. Je me retourne régulièrement pour profiter au maximum du Pumori et du Lingten.

Tabuche Peak et Cholatse

Un dernier regard sur le Pumori

Bientôt d’autres sommets nous attendent, le Tabuche Peak (6495m), l’impressionnant Cholatse (6335m) dont les austères pentes de glace contrastent avec les pâturages qu’il surplombe. Il ne faut pas oublier l’Arakam Tse et se falaises rocheuses abruptes. Au loin, nous apercevons Dingboche. Notre chemin en balcon offre également une très belle vue sur  le lac glacière Chole Tsho situé en contrebas à 4590m.

Idem

Le lac glaciaire Chole Tsho

Certes de Lobuche à Dzonglha, nous allons perdre 100 m d’altitude, mais il faut compter avec le célèbre « plat népalais ». Dzongla est perché sur un plateau à 4830 et comme nous sommes à environ 4700m, le parcours se termine par une ascension. De Dzonglha la vue est royale. Dans un premier temps, les nuages jouent à cache-cache avec l’Ama d’Ablam qui s’impose une nouvelle fois avec sa face Nord-Ouest, mais tout proche, c’est le Cholatse qui nous domine. De l’autre côté, bien malin qui peut dire où passe le chemin qui rejoint le Cho La que l’on n’aperçoit pas depuis les lodges.

Dzongla

L'Ama dablam