De Lungden à Thame

Bonne nouvelle pour tous, juste un voile blanc recouvre le sol, le Renjo est donc accessible pour nos compagnons de lodge. C’est aussi la dernière fois où nous trouvons les vitres intérieures recouvertes de givre.

Un voile de neige  recouvre le sol

En quittant Lungden, nous quittons la haute altitude. Notre chemin redescend la vallée de la Bhote Kosi qui mène au Nangpa la (5716m), l’un des passages entre le Népal et le Tibet les plus empruntés… autrefois par les caravanes de yacks et de nos jours par des réfugiés tibétains.

Avec la vallée qui petit à petit s’élargit, nous retrouvons les alpages et quelques villages authentiques. Certains de l’autre côté de la rivière ne voient jamais un étranger. Il faut moins de trois heures pour rejoindre Thame situé à seulement 3800m, altitude que nous n’avons plus connue depuis plus de 10 jours.

Paturages

Yacks jouant les alpinistes

Notre lodge

Salle à manger du lodge

Thame est très étendu et ne ressemble en rien à Namche, beaucoup de maisons entourées d’alpages, quelques lodges dont celle où nous sommes offrent un très bon confort au trekkeur. Dans la nôtre, plein de souvenirs de Sigmund Hillary, photos et livres dédicacés. Normal, notre hôte a organisé en 2003 le cinquantième anniversaire de l’ascension par Sigmund Hillary et son père… le sherpa grâce à qui il atteint le sommet !

Un joli monastère blotti contre une falaise, domine le village. Il n’est que 100 mètres plus haut et vaut le détour.

Monastère de Thame

Les gardiens du temple

Thame