De Mysore à Ooty

Pour rejoindre Ooty, situé à 150 km plus au Sud de Mysore, nous devons traverser la réserve de la biosphère de Nilgiri (3000 km2). Trois parcs nationaux ont été créés dans cette réserve :

  • Wayanad au Kerala,
  • Bandipur au Karnataka,
  • Mudumalai au Tamil Nadu.


La route que nous empruntons traverse ces deux derniers parcs nationaux. Nous ne verrons, lors de cette traversée, que quelques rares animaux, la faune n’aime pas trop le bruit des voitures !

Il y a entre autres 600 éléphants sauvages répertoriés dans cette réserve.

Spotted Dear, parc de BandipurSpotted Dear, parc de Bandipur

La station climatique de Ooty se trouve à 2 250 m d’altitude. Mais avant d’y arriver la route grimpe au milieu de plantations de thé et de forêts d’eucalyptus magnifiques.  

Le thé a besoin d’ombre pour pousser

Les collines sont couvertes de plantations de thé

Forêt d’eucalyptus

Tronc d’un vieil eucalyptus

Ooty fut fondée au début du XIXème siècle pour accueillir le gouvernement de Madras qui voulait prendre le frais en été. Auparavant, cette région était uniquement habitée par les Todas, peuple tribal vouant une adoration toute particulière aux buffles. C’est devenu maintenant une ville à l’indienne… c’est-à-dire surpeuplée et sans plan directeur manifeste !

Le jardin botanique est l’une des attractions de cette ville.

Vendeur de carottes sur le marché local

L’uniforme est de rigueur dans toutes les écoles

Entrée du jardin botanique

Le jardin botanique est très fréquenté par les écoliers

Fleur de l’arbre du dragon

Jeunes filles à la mode hindoue

 … Et à la mode musulmane...

Une route nous conduit ensuite au Doddabetta Peak, un des hauts sommets de la chaîne des Nilgiri (2 634 m). Les brumes et nuages stagnants nous empêcherons d’assister à un beau coucher de soleil !
 

Retour à Ooty où nous prenons nos quartiers au Fernhill Palace, ex-résidence secondaire du Maharaja de Mysore ! Nous entrons dans l’histoire…

Fernhill Palace, Ooty