Goa

Au cours des siècles Goa passa dans les mains de nombreuses dynasties. En 1510, les portugais débarquent, Goa représentait une halte capitale pour le contrôle de la route des épices. Après le commerce et le sabre, le goupillon arrive. Les premiers seront les jésuites, sous l’égide de François Xavier, qui sera sanctifié plus tard. Puis arrivent les dominicains, les franciscains, les théatins et les augustins. C’est une chance pour le patrimoine architectural que ces ordres ont laissé à Goa. Marathes et Anglais ont failli prendre le contrôle de Goa… mais il fallut attendre 1961 pour que les Portugais quittent définitivement le sous-continent indien.

La matinée est consacrée à différentes églises de Velha Goa (le vieux Goa, ancienne capitale). Illustration…

Lever du jour depuis les fortifications d’Aguada

Intérieur de la Basilique de Bom Jesus (ordre des jésuites)

Tombeau de St François-Xavier

A gauche l’église St François d’assise (ordre des franciscains) et à gauche Se Cathédrale Ste Catherine (ordre des dominicains)

Intérieur de l’église St François d’Assise

Façade de Se Cathédrale

Intérieur de Se Cathédrale

Eglise St Cajetan (ordre des théatins)

L’église St Cajetan est inspirée de St Pierre de Rome

L’église Notre Dame du Mont

Vue de l’église St Cajetan depuis Notre Dame du Mont

Eglise St François d’Assise et Se Cathédrale depuis Notre Dame du Mont

Ruines de l’église St Augustin (ordre des augustins)

Nous irons nous perdre dans les forêts profondes pour le déjeuner, dans une ferme spécialisée dans la culture des épices. Chaleur + humidité + sol riche = tout pousse !

Notre guide locale nous fait la promotion des « bidies », les cigarettes traditionnelles en Inde

Pour rentrer à notre hôtel, stop dans le quartier de Fontainhas dans la ville de Panaji, la nouvelle capitale de Goa. Un ensemble de maisons a été classé par l’UNESCO au patrimoine mondial

Quartier de Fontainhas, Paniji

Plage de Sinquerim depuis le Taj, notre camp de base

L’hôtel Taj est construit au-dessus des fortifications

Les vaches sont partout chez elles