Mumbai (Bombay)

Ville exubérante, oscillant entre le luxe le plus tapageur et la misère la plus totale, Mumbai est le moteur économique de l’Inde. Entre 16 et 20 millions d’habitants, cette mégalopole présente de nombreuses facettes où le futur côtoie le présent et le passé. Il y fait par contre une chaleur redoutable, même en ce mois de novembre qui est censé être la bonne période question températures !

Ce matin, direction l’île d’Elephanta pour aller admirer les temples rupestres. Pour s’y rendre il faut prendre un bateau dont l’embarcadère est situé à l’ombre de Gate of India et de l’hôtel Taj qui défraya la chronique en 2011 lors d’une attaque terroriste à l’intérieur même de ce bâtiment.

L’hôtel Taj

Il faut environ une heure de navigation pour débarquer sur l’île d’Elephanta. Ce sont les portugais qui ont nommé cette île ainsi, en raison d’une grande sculpture en forme d’éléphant qui se dressait près du littoral.  A l’origine, ce lieu portait le nom de Gharapuri, le « lieu des grottes ». Il y a environ 8 grottes principales sur cette île, mais l’une d’entre elles est particulièrement remarquable. C’est la grotte numéro 1, dans laquelle on trouve le Trimurti, un même bas-relief sur lequel Shiva apparait simultanément sous ses trois formes : destructeur, créateur et sauveur. Ce bas-relief semble flotter au-dessus du sol.

Trimurti, les trois visages du dieu Shiva

Représentation de Shiva en Ardhanari, un seul corps qui réunit les deux sexes

La grande grotte n°1. Ce n’est pas une grotte naturelle, il s’agit d’une excavation.

Le sanctuaire dédié au lingam, le symbole du shivaïsme

L’entrée de la grotte n°3

Retour à Gate of India. En arrière-plan l’hôtel Taj, sa partie ancienne (à gauche) et l’extension moderne (la tour de droite)

En début d’après-midi, visite du musée du Prince de Galle. Ce musée, comme beaucoup de noms propres, a changé de nom. On se défait des références historiques datant de la domination anglaise ou portugaise et on leur affuble de noms à consonance indienne. Ainsi ce musée s’appelle maintenant… Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangrahlaya !

Ce musée contient une multitude de pièces de valeurs inégales, mais certaines valent le déplacement.

L’entrée du musée avec une statue de tête de Bouddha moderne

Brahma, c’est assez rare de voir ce Dieu à l’origine du monde sous forme de bas-relief

Ganesh, le Dieu le plus vénéré en Inde. Fils de Shiva et de Parvati, c’est entre autres le Dieu protecteur de la maison

Shiva dans sa forme classique, presque humaine

La pièce sous la coupole d’origine islamique

Hanuman, le roi des singes

Nous poursuivrons nos visites par quelques édifices de style gothique, comme la gare (Victoria Station, dénommée en Chhatrapati Shivaji Terminal…), le Phule Market, Malabar Hill, Marine Drive et le quartier des blanchisseurs.

VT… pour Victoria Station !

Scène du Phule Market

Marine Drive, vue vers le Sud

Marine Drive, vue vers le Nord et sur Malabar Hill

Dans le quartier des blanchisseurs

Blanchisseurs au travail.