Namaste, Namaskar à tous Pour notre séjour en Inde du Sud nous avons choisi de partir entre cousins et de voyager à un rythme moins soutenu que celui proposé par les circuits traditionnels. Il est prévu de découvrir 3 Etats : KARNATAKA, KERALA, TAMIL NADU. L’Inde est composée de 27 états (dont 4 au Sud) et de 7 territoires. N’ayant aucune connaissance de ce pays, grand comme 6 fois la France, je ne pensais pas être confrontée à une civilisation qui perdure depuis plusieurs millénaires et à une foi religieuse omniprésente.

Arrivée en Inde du sud

Après un long périple en avion qui nous a conduit de Paris à Bangalore via Dubaï, c’est avec grand plaisir que nous avons trouvé la chaleur, 25° C à notre arrivée à 9 h du matin (décalage horaire de 4h1/2 avec la France).
Nous faisons la connaissance de notre guide francophone Devendra Singh Rathore. Avec un sourire malicieux et ses moustaches frétillantes il nous permet de l’appeler DEV !

Avant notre départ de France nous avions lu que le 1er Ministre venait de supprimer les billets de 1000 et 500 roupies (INR), les billets les plus utilisés pour les transactions courantes. De ce fait nous ne pouvons échanger que 65 € contre 2 x 2000 roupies à l’aéroport. Il faudra se débrouiller par la suite dans les hôtels car les queues sont interminables devant les banques !

Munis de ce précieux viatique nous partons pour Mysore, 2ème ville du KARNATAKA. La route est longue (169 km), des travaux nous obligent à faire un détour. Nous avons ainsi tout le loisir de découvrir la façon de conduire des habitants ! Concerts de klaxons ininterrompus car les voitures, camions, bus, motos, tuktuks se faufilent, se doublent, se croisent dans un ballet dont il vaut mieux connaître les règles. « Les jeunes conducteurs apprennent l’emplacement du klaxon avant celui des freins » selon Dev !

On goûte des petites bananes et des mandarines sur la route car nous ne pourrons manger qu’à 15h à l’hôtel Métropole. Comme dans tous les hôtels que nous aurons au cours de notre séjour, les chambres sont immenses et donnent souvent sur une piscine. De quoi se rafraichir car la température atteint 32°C.

Repas-buffet avant de partir pour la colline de Chamundi qui domine la ville (1062m) afin de découvrir le temple de CHAMUNDESWARI. Il est visible de loin car, comme tous les temples, il est dominé par un gopuram (porte d’enceinte pyramidale sculptée) de 7 étages, malheureusement ici recouverte d’échafaudages.
Autour du temple des pèlerins, reconnaissables à leur tenue noire, viennent faire leurs offrandes (puja). A cet effet de nombreuses échoppes proposent des colliers de fleurs et des fruits. Quelques singes essayent de dérober des bananes aux enfants ! Les vaches errent dans les rues retournant cartons, sacs plastiques à la recherche d’une maigre pitance.

Délaissant le grand temple fermé aux non-indous nous visitons un petit temple mitoyen. Le cérémonial consiste d’abord à retirer ses chaussures, puis un prêtre nous fait une onction sur le front avec une poudre rouge et nous avançons dans le sein des seins. C’est notre première approche de la vie religieuse indienne.
En redescendant vers Mysore nous nous arrêtons pour admirer le Nandi (taureau) de 5m sculpté dans un seul bloc de granite noir. Impressionnant ! Nous apprendrons au cours de notre voyage que chaque déité à une monture ou « véhicule ». Le taureau Nandi est celle du dieu Shiva.

Nandi ! Sacré taureau ! Taureau sacré ! Il est partout présent, petit, moyen, grand, géant…


Devant les temples consacrés à Shiva, on le vénère, on le pare de fleurs, on l’encense, on le caresse, on lui parle à l’oreille. Mais ici inutile de tenter une escalade sacrilège pour lui confier un message car son oreille est à plus de 4m….Ce Nandi est le troisième plus grand d’Inde.

Diner très agréable dans le jardin éclairé de l’hôtel et dodo à 21h30 ….repos bien mérité après 2 jours sans dormir !