Au bord du Golfe du Bengale

Aujourd’hui matinée libre. Un repos bien mérité après tout ce périple et ces visites.
Je pars me promener le long de la plage. Je n’avais pas encore trempé les pieds dans le Golfe du Bengale ! Des barques de pêcheurs attendent que les vagues soient moins fortes. Le typhon qui s’est abattu sur la région dimanche dernier a laissé des traces.

Il est plus agréable de revenir se baigner dans notre belle piscine…C’est dur la vie de touriste !

Repas dans un restaurant du village. Cette fois nous mangeons du poulet tandori. Il est recommandé de la manger avec les doigts. Les nans sont prévues pour ça !

Au retour nous regardons les échoppes : cuisson de poissons marinés, préparation de boulettes de pâte de blé….
Bien que la mer soit houleuse et que le drapeau soit rouge on se fait une petite baignade dans la mer. Il est quand même plus facile de nager dans la piscine à débordement où une jeune fille célèbre son futur mariage avec ses copines. On a même droit à une part de gâteau !

Les mariages sont très importants en Inde. Ce sont souvent des mariages arrangés entre familles de même caste. La mariée porte de très beaux bijoux. La famille doit s’endetter pour cet achat. La jeune femme va ensuite aller vivre dans sa belle-famille et elle en devient souvent la bonne à tout faire (surtout si son mari décède). Le statut de la femme n’est pas très enviable. On voit quelques changements dans les grandes villes mais pas encore dans les campagnes. Je pense que ça va changer car les filles vont maintenant à l’école. Le 1er ministre du Tamil Nadu, Madame Jayalalithaa (qui vient de mourir lundi), a payé des bicyclettes aux jeunes filles des campagnes pour qu’elles puissent aller à l’école.