Somnathpur, temple de Keshava

Départ à 8h pour le site de Somnathpur situé à 40km de Mysore. Route très agréable au milieu de la campagne. Nous faisons de nombreux arrêts pour voir les champs de canne à sucre, les rizières, les villages aux rues en terre battue, les charrettes tractées par de très beaux boeufs aux longues cornes décorées, transportant paille ou briques, les pécheurs proposant leurs poissons frétillants……….


Le très beau temple de KESHAVA (XIII e siècle), dédié à Vishnou, en granite gris est dressé sur une plate-forme étoilée à 16 branches soutenues par des éléphants.

La base du temple est décorée par 6 bandes sculptées représentant des éléphants, des chevaux, des fleurs, des scènes de vie, des lions (endommagés par les musulmans voulant rendre ce temple inactif pour récupérer les fidèles vénérant Vishnou) et des oies. Les murs sont recouverts de superbes sculptures représentant des scènes du Rumayana et Mahabharata (poème de 200000 vers décrivant le conflit entre les dieux-héros (Pandava) et les démons (Kaurava). Espiègles que nous sommes, quelques scènes du Kamasutra retiennent notre attention !

A l’intérieur les colonnes sont finement tournées dans des blocs de granite d’un seul tenant. Un travail colossal ! Le temple est un triple sanctuaire d’architecture Hoysala.


En revenant sur Mysore nous assistons à la préparation d’un mariage

Repas-buffet à l’hôtel et nous repartons à 14h30 pour la résidence d’été du sultan TIPPU. On y trouve des fresques en bois peint relatant ses guerres au côté des français contre les anglais.

Nous continuons par la visite du fastueux palais du maharadjah qui donne une idée de la folie des grandeurs des souverains d’antan. Une architecture composite (1897-1912) qui mêle influences indiennes, musulmanes, gothiques. Très belle visite guidée nous montrant la salle des mariages dont le toit en verre représente des paons, la salle des audiences aux portes en argent massif et au plafond en teck de Birmanie. Le trône recouvert de plaques d’or et de petits miroirs (450kg) est sorti tous les ans en octobre pour le festival de Dussehra. Malheureusement nous ne participerons pas à cette fête qui dure 10 jours. J’aurais aimé voir les défilés d’éléphants en tenue d’apparat.

Nous terminons cette longue journée par le marché de Devaraja. Marché très coloré par ses légumes, fruits et poudres multicolores dédiées aux offrandes. Le plus curieux est de voir des hommes enfiler des fleurs fraîches pour en faire des colliers vendus au mètre !

Après avoir plusieurs fois risqué notre vie en traversant l’avenue nous faisons un arrêt dans un magasin où le bois de santal est à l’honneur.