Voyage au Rajasthan, découverte de Jaisalmer

Notre matinée est consacrée à la découverte de Jaisalmer, véritable perle du désert.

Nous partons à pied de notre palais royal. Si tous les magasins ne sont pas encore ouverts, les ruelles sont déjà  animées : petits marchés ambulants, tuks-tuks, motos et vaches prennent déjà leurs places sur la chaussée...

 

Des peintures de Ganesh avec une date, ornent l’entrée de plusieurs maisons. Deve nous précise qu’elles indiquent la date d’un mariage qui s’est déroulé dans cette demeure.

Nous prenons notre temps, car de nombreuses façades sont sculptées, il serait dommage de ne pas lever les yeux pour découvrir les différents ornements.

 

Nous visitons deux importantes maisons ayant appartenues à des notables de la ville, la Nathmalji ki Haveli et la Patwon ki Haveli. Ces maisons sont tenues par les descendants des notables et transformées en magasin-musée. Ce sont de véritables merveilles de l’architecture locale.

Nos pas nous portent vers la citadelle qui domine la ville. Une double muraille crénelée datant du XV ème et XVI ème siècle et renforcée par une centaine de bastions entoure la colline qui domine le désert. La cité bâtie sur le sommet donne l’impression que la vielle ville domine le mur d’enceinte.

 Si dans les ruelles, nous avions croisé peu de touristes, il n’en est pas de même dans la forteresse qui grouille de monde. La plupart des visiteurs sont indiens et découvrent les richesses de ce pays. Nous commençons par deux temples jaïns magnifiquement sculptés avant de continuer par l’ancien palais royal.

  

Pour profiter d’une belle vue sur le mur d’enceinte, Deve nous emmène boire un pot dans une maison transformée en un petit lodge dont il a le secret. Du toit la vue sur le mur d’enceinte est impressionnante.

   

Apres le déjeuner et une courte pause à notre hôtel, nous partons en bus à la découverte du village abandonné, mais en rénovation, de Kuldhara. Nous poursuivons vers le fort de Khaba situé au-dessus d’un vieux village. C’est un lieu isolé, idéal pour prendre un verre et profiter du coucher de soleil.

De retour à l’hôtel, nous sommes quelques-uns à profiter de la piscine, même si je me nomme « Leroy », ce n’est pas tous les jours que je peux nager dans un palais...