Akureyri > Husavik, baleines - Grand tour d'Islande en 2 semaines

Matinée cool, après une grasse matinée relative (7h30) et une petite balade à Akureyri, nous prenons la direction du supermarché pour nous réapprovisionner. Celui-ci a beau être très grand, il nous semble, comme tous les supermarchés en Islande, peu diversifié par rapport à nos hypermarchés. Peu de conserves,  en fait, peu de tout y compris de produits frais. Nous avons plus l’impression d’être dans une supérette aux immenses allées que dans un hypermarché. En fait en Islande, il y a peu de magasins, par exemple, nous avons rarement vu  un coiffeur. Les villes (et surtout villages) ne sont pas très animées, il n’y a presque personne qui semble se déplacer à pied. Une autre particularité, il n’y a presque pas de garages, les voitures doivent être équipées d’excellentes batteries.

Akureyri

Pour rejoindre Husavik, nous traversons la campagne parsemée de quelques rares fermes. Le plafond reste bas et bientôt nuages et brouillard se confondent. Heureusement le temps se dégage un peu et la sortie baleine n’est pas remise en cause.

Husavik est la capitale islandaise de l’observation des baleines à bosses. Il est très rare de ne pas en observer, quasiment 100% de chance entre juin et août. Jusqu’à 11 espèces différentes  de cétacés viennent s’y nourrir en été.

Husavik

Pour partir observer les baleines, il faut d’abord s’équiper d’une combinaison étanche et très chaude. Celle-ci est indispensable car avec le vent, la sensation de froid est réelle, la balade dure environ 3h. C’est impressionnant d’approcher ces gros cétacés qui sont indifférents à notre présence. Nous avons eu la chance d’en observer une quinzaine.

Les combinaisons

Baleine à tribord

Husavik est aussi un agréable port de pêche avec ses maisons colorées. Nous profitons de notre passage à Husavik pour visiter le musée de la baleine qui offre sur 1600 m² (deux étages) une exposition sur l’écosystème marin, une description sur les baleines et à l’étage des squelettes impressionnants de cétacés.

Musée de la baleine

Musée de la baleine

Ce soir nous logeons en pleine campagne à proximité de la chute de Godafoss, chez l’habitant dans une maison qui rappelle le style des fermes anciennes mais qui dispose de tout le confort moderne. En fin de soirée, les nuages laissent enfin la place à un ciel dégagé.

Chez l'habitant