Asbyrgi, Detfoss, > Egilsstadir - Grand tour d'Islande en 2 semaines

Pour rejoindre le canyon d’Asbyrgi, nous repassons par Husavik que nous avons le plaisir de découvrir sous le soleil.

Husavik

Le site d’Asbyrgi est le résultat d’un énorme séisme qui fit disparaître une importante rivière glacière, ou alors, selon la légende, le cheval volant à 8 pattes d’Odin avait accidentellement touché le sol (quel maladroit) et laissé l’empreinte d’un sabot…

Asbyrgi

Après, une piste en mauvais état nous mène jusqu’à la cascade de Detifoss. Haute de 44 m et large de 100 m, c’est la chute d’eau la plus puissante d’Europe. Elle déverse 200 m3 d’eau par seconde créant un nuage de gouttelettes visible de loin et qui ne manque pas de nous rafraichir. Avec le soleil, la cascade s’est parée d’un superbe arc en ciel qui plonge dans celle-ci. Il est intéressant de remonter en amont de la cascade, le long de la gorge pour admirer une très belle chute plus modeste qui semble préparer la rivière à la grande chute qui l’attend.

cascade de Detifoss

Idem

Chutes en amont de la cascade

Ensuite la route traverse un véritable désert minéral où paissent quelques moutons qui semblent sortis de nulle part. En Islande, les moutons sont laissés en liberté pendant la période d’été, au total, c’est un million d’ovins qui se balade à travers l’Islande. A la fin de la saison, les éleveurs se regroupent et partent (sur plusieurs jours) en 4x4 et à cheval pour récupérer le bétail. En attendant, sur la route, il vaut mieux être prudent.

Paysage typique

Volcans le long de la route

Les moutons en liberté