Glambaer > Siglufjordur (péninsule des Trolls)> Akureyri - Grand tour d'Islande en 2 semaines

Le long de la route est parsemé de fermes isolées et comme nous sommes en août, il y a beaucoup de « bottes » de foins, énormes rouleaux enveloppées d’un film plastique blanc, ou jaune, ou bleu ciel ce qui ajoute du charme à cette nature sauvage, sans compter les nombreuses cascades.

Au programme du jour, la visite de la ferme traditionnelle de Glaumbaer, qui abrite un musée ethnographique sur l’habitat traditionnel islandais. L’exposition représente la vie rurale au XVIIIe et XIX siècles en Islande. La ferme en tourbe est composée de plusieurs bâtiments, reliés par un couloir central, avec des pièces décorées de meubles et d’ustensiles d’époque (notamment des patins à glaces en os). Les pièces sont exiguës et montrent bien la rudesse de la vie en ces contrées lointaines.

La ferme traditionnelle de Glaumbaer

L'arrière de la ferme

Intérieur de la ferme

Plus au nord, un rapide détour nous permet de découvrir Holar, ancien évêché du nord de l’île avec sa cathédrale en bois.

Nous longeons la côte nord pour atteindre la bourgade de Siglufjördur, ancienne capitale du hareng. Siglufjördur est lovée dans un joli fjord. Mais le plus intéressant est son musée qui reconstitue de manière très réaliste, la vie des pêcheurs de hareng.

La bourgade de Siglufjördur

Idem

Le musée du hareng

Ce soir, étape à Akureyri, deuxième ville d’Islande avec 18 000 habitants et nichée au fond du long fjord islandais (60 km). Akureyri est une ville sympa, très dynamique avec son port de pêche, son chantier naval et son université.  Nous déambulons avec plaisir dans la rue principale. Nos pas nous mènent à l’église perchée sur une colline qui surplombe la ville. L’église contient un orgue de 3200 tuyaux. Plus loin, nous visitons le jardin botanique.

Trolls à Akureyri

Chambre standard