Lac de Lagarfjlot, chute de Hengifoss, volcan Snaefell et Fjord de Seydisfjördur

Nous longeons au petit matin le lac-fleuve de Lagarfljot. Il paraît qu’il abrite une étrange et grande créature, une sorte de serpent de mer qui fut filmé pour la dernière fois en 2012. Dommage pour nous, la bestiole reste discrète depuis…

lac-fleuve de Lagarfljot lac-fleuve de Lagarfljot

Au programme du jour, la cascade d’Hengifoss, troisième cascade d’Islande avec une hauteur de 118 m. Cette cascade n’est pas accessible directement en véhicule, ce qui n'est pas pour nous déplaire. 255 m de dénivelé nous attendent avec de beaux points de vue sur le lac et sur la campagne environnante. A mi-chemin nous découvrons la cascade de Litlanefoss encadrée de colonnes de basaltes.

Colonnes de basalte de la cascade de LitlanefossColonnes de basalte de la cascade de Litlanefoss

Après une petite heure, nous arrivons au pied d’Hengifoss qui surgit du plateau et qui dévale le long de la paroi striée de couches sédimentaires.

Cascade d’HengifossCascade d’Hengifoss

Cascade d’Hengifoss en descenteDescente depuis la cascade

Des rennes dans un pré IslandeAprès les moutons, les rennes...

Nous faisons une petit halte à Skriduklaustur qui dispose d'un centre culturel avec des ruines monastiques. Nous sommes maintenant davantage à l’intérieur des terres avec comme point de mire le volcan Snaefell et une immense plaine de lave.

Volcan SnaefellVolcan Snaefell

Nous poursuivons ensuite jusqu’au village magnifique de Seydisfjordur en passant par Hallormstadur qui abrite l'une des rares forêts d’Islande. Le déboisement de l'île va bon train depuis l'ère viking. Ce n'est que depuis les cinquante dernières années que l'Islande institue des programmes de reboissement. Hallormstadur est donc une belle réussite.

SeydisfjordurSeydisfjordur

Seydisfjordur guest houseSeydisfjordur, notre hebergement