Péninsule de Vatnsnes

En Islande, en été, le jour se lève vers 4h30. Ici les habitants ne semblent pas dérangés par les lueurs matinales et les fenêtres n'ont pas de volets. Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, n'est ce pas ?!

Ce matin cap au Nord jusqu’à la péninsule de Vatnsnes, lieu réputé pour l’observation des phoques. En chemin, nous admirons les jeux de lumière sur un volcan. Une timide végation semble s'installer à sa base et contraste avec la terre volcanique. Peut-être que dans 10 ans, ce cône sera entièrement vert et colonisé par elle ?

Volcan en route vers vatnsnesLa route longe un volcan

Après un petit arrêt dans le village d'Hamstangi où nous visitons la plus grande usine de laine du pays, nous poursuivons notre route.

HamstangiHamstangi

Après une petite marche nous atteignons un premier spot d’observation des phoques. Une petite colonie se prélasse sur un îlot à vingt mètres de la côte.

Phoque Vatnsnes L'heure de la sieste ?

Un second arrêt, vers la ferme d’Illugastadir, nous permet une nouvelle observation de ces animaux paisibles. Cette colonie compte de nombreux phoques. Certains offrent leurs ventres aux rayons du soleil, d'autres adoptent la position "en banane" très caractéristique de l'espèce. Le principe : le moins d'espace de peau possible en contact avec le point d'appui au sol pour garder la chaleur.

Vatnsnes - colonie de phoquesUne colonie de phoques

La côte que nous longeons ensuite offre des formations rocheuses intéressantes. La plus connue est Hvitserkur qui signifie « chemise de nuit blanche ». Cette arche naturelle en basalte est haute d’une quinzaine de mètres. Les courants marins, les vents et la pluie se chargent de la sculpter. La légende raconte qu'il s'agit d'un troll pétrifié par les rayons du soleil alors qu'il était occupé à lancer des pierres sur le monastère de Þingeyrar.

L'arche d'HvitserkurL'arche d'Hvitserkur

Bien sûr, nous ne nous contentons pas d’observer l’arche depuis le sommet de la petite falaise, nous descendons au pied de celle-ci. Nous marchons sur la plage de sable noir vers un nouveau lieu d’observation des phoques.

Plage HvitserkurLe long de la côte

Au loin l'arche d'HvitserkurAu loin l'arche d'Hvitserkur

Une autre formation rocheuse intéressante est située à proximité : Borgarvirki. Il s'agit d'une imposante forteresse naturelle dont le nom signifie citadelle. C'est en fait une ancienne cheminée volcanique solidifiée. Le sommet est composé d'un rempart naturel d’une dizaine de mètres avec une dépression profonde de 5 à 6 mètres au milieu.

BorgarvirkiBorgarvirki