Christian Leroy témoigne des multiples facettes de l'Iran de retour d'un voyage dans ce pays étonnant !

Visite de Téhéran

Découvrir l'Iran, anciennement La Perse, permet de plonger dans une culture de plusieurs milliers d'années, riche des épopées d'Alexandre le Grand et de la conquête islamique sans oublier une nature sauvage et désertique.

Tous ceux qui ont visité l’Iran s’accordent sur l’hospitalité et l’accueil réservé par la population Iranienne et bien sûr sur les nombreuses richesses architecturales à visiter. Atefeh, notre jeune guide francophone représente parfaitement la jeunesse de ce pays. Elle est coquette, souriante et  son voile ne couvre que partiellement ses cheveux...

Atefe IranAtefe, notre jeune guide

Deux jours sont nécessaires pour découvrir cette mégapole de plus de 10 millions d’habitants.

Dans le centre, à proximité du grand bazar, il y a le somptueux palais du Golestan, symbole de la gloire des souverains Qadjar. Il fut édifié sous le règne de Nasser al Din Shah qui régna de 1848 à 1896

Palais du Golestan àTéhéran IranPalais du Golestan à Téhéran

Jardin du palais

Salle du trone au palais

Peinture murale dans une salle du palais. On ne s'attend pas à retrouver des représentations partiellement nues en Iran

Sur les hauteurs de la ville (1800 m), que nous rejoignons en métro - le premier et le dernier wagon sont réservés aux femmes, les autres sont mixtes - se  trouvent les palais des derniers Shah, le palais blanc et le palais vert.

Entrée du dernier palais

C’est, ici au pied du mont Tochal qui culmine à 3964 m que les iraniens viennent se rafraichir et se balader. De nombreux restaurants permettent de profiter des lieux

Nous en profitons aussi pour nous balader dans le bazar de Tajrish, c’est l’occasion de savourer un bon jus de fruits 100% naturel.

Bazar de Tajrish

Nous partons ensuite pour l’Immanzadeh Saleh, très beau sanctuaire avec ses deux minarets et son dôme couvert de carreaux turquoise.

L’Immanzadeh Saleh

Nous nous attardons dans le Grand Bazar couvert. Pour vous donner une idée, les boutiques sont réparties sur plus de 10 km d’allées, chacune étant spécialisée (épices, tissus,…). C’est un lieu d’échange historique, et je suis toujours fasciné par ces bazars où l’on trouve de tout, c’est beaucoup plus vivant qu’une impersonnelle grande surface.

L'architecture du grand bazar

C’est aussi à Téhéran que se trouvent de très beaux musées. Nous allons en visiter trois :
Le musée national d’Iran ou musée archéologique. En fait il est composé de deux musées. Le premier avant l’ère islamique regroupe des témoignages Perse, Sassanides, Achéménides ou Parthes.

Art pré islamique


Le second est le musée d’art islamique qui abrite de nombreux textiles, des textes anciens, des astrolabes et autres instruments ou encore de magnifiques céramiques.

Musée de l'art islamique

Musée de l'art islamique

Le musée du verre et de la céramique se situe dans un superbe bâtiment de style Qadjar avec un magnifique escalier central en bois. Une présentation très soignée des objets met en valeur ceux-ci.

Musée du verre et de la poterie

Le pont piéton Tabiat, qui relie les parcs Ab-o-Atash et Taleghani est un lieu privilégié par les Iraniens pour se promener et se rencontrer. Le pont offre un beau point de vue sur Téhéran et le mont Tochal.

Le pont Tabiat, Téhéran et le mont Tochal