10 Juillet 2012. Du Cap au Massif du Cederberg - Voyage en Afrique Australe : Du Cap de Bonne Espérance aux Chutes Victoria

Fleurs au col de Heuningvlei Un départ matinal s'impose car la journée va être longue. Il nous faut remonter la nationale 7 pendant au moins 300 kilomètres, jusqu'à Clanwilliam, pour arriver au pied du massif du Cederberg. L'infrastructure routière en Afrique du Sud est plutôt bonne, et c'est avant midi que notre camion s'arrête au Pakhuis Pass, à prêt de 900 mètres d'altitude. Une petite bise bien fraîche nous y attend, ainsi que notre guide local accompagné par deux âniers et leurs animaux. Après un frugal déjeuner et nos petits sacs chargés sur la carriole tirée par six ânes, notre petite troupe démarre pour une marche de 4 heures qui va nous mener jusqu'à la ferme de Heuningvlei. L'attelage d'ânes pour le transport des bagages Le massif du Cederberg est un paradis pour les botanistes ... et les grimpeurs Un cousin de la famille des proteas Une bonne piste empierrée circule au milieu de véritables châteaux forts de gneiss et de granite. Ce spot est devenu une sorte de Mecque pour les grimpeurs, et on a pu croiser un certain nombre d'entre eux, transportant sur leurs dos d'énormes " crash pad ", des sortes de matelas pour amortir les chutes ! Un des nombreux spots de grimpe Hugo en traversée dans un bloc difficile Le sentier en montagnes russes conduit finalement à un col qui domine le village où nous allons passer la nuit. Sur la piste... Arrivée au col qui domine le village étape L'une des maisons de Heuningvlei Nous arrivons à l'étape avant le coucher du soleil. Les villageois ont reconverti une ancienne étable en une Guest House possédant tout le confort ! Nous serons leurs hôtes ce soir.