19 Juillet. De Swakopmund au massif du Brandberg - Voyage en Afrique Australe : Du Cap de Bonne Espérance aux Chutes Victoria

Camp de White Lady, massif du Brandberg Ce matin le brouillard, qui habituellement règne sur Swakopmund, ... est bien présent ! Cap au Nord, le long de la côte des squelettes pour aller à Cape Cross. Cette côte qui porte un nom si peu engageant a été surnommée ainsi à cause des multiples naufrages de navires qui viennent s'échouer sur les fonds sableux. Côte des squelettes En 1486, Diego Cao fut le premier européen à mettre pied sur la côte de l'Afrique Australe. Il érigea au lieu qui s'appelle maintenant Cape Cross, une croix en l'honneur de son souverain John I du Portugal. Cape Cross est maintenant surtout célèbre pour sa colonie d'otaries à fourrure : Arctocephalus pusillus pusillus. Si un jour vous allez là-bas, on préfère vous prévenir que cela ... pue terriblement et qu'il y règne un vacarme assourdissant (des dizaines de milliers de petits appellent sans cesse leurs mères...). Cape Cross, 200 000 habitants Amour maternel La plage est bondée Justes sortis du bain L'heure de la sieste L'heure de la tétée Nous reprenons ensuite la route pour le massif du Brandberg. En chemin nous croisons l'équipe de tournage du futur film Mad Max IV qui a investi une partie d'un désert absolument plat. Enfin nous arrivons au pied du massif du Brandberg où culmine le point le plus haut de la Namibie à 2573 m. La végétation y est particulière au pied de gros blocs de grès rouge. Camp de White Lady, au pied du Brandberg Massif du Brandberg Massif du Brandberg Gilles, dans un exercice de dressage de springbok