2 Août. Victoria Falls - Voyage en Afrique Australe : Du Cap de Bonne Espérance aux Chutes Victoria

  ... Suite de l'épisode. Gilles ayant donc donné des idées à notre équipe d'adolescents, nous voici partis ce matin en direction du fameux pont qui enjambe le Zambèze, symbolisant la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie. Notre petite équipe, à part Eliott qui n'a pas l'âge requis, s'inscrit pour expérimenter les sensations liées à la pesanteur. En hors d'oeuvre, juste une petite tyrolienne entre les deux rives du Zambèze... pour s'acclimater au vide ! Notre petite équipe se dirige ensuite vers la " cage au tigre ", la zone d'où les candidats aux grands frissons doivent se préparer pour évoluer dans les airs. Au programme : le fameux 111, c'est-à-dire le saut en élastique qui est haut de 111 mètres, puis le swing, version moderne de la balançoire qui propulse les candidats dans un balancement géant après presque 100 mètres de chute libre. Illustration ...

 .

. . . . . . . . . Après toutes ces sensations fortes, retour sur terre. L'après midi sera consacrée à une visite à pied des chutes Victoria, depuis le promontoire qui fait face à ce rideau d'eau qui mesure quand même 1,8 kilomètres et qui a une hauteur maximale de 108 mètres. Le débit moyen de 550 mètres cubes par seconde crée un aérosol, version gigantesque d'un brumisateur, où la lumière crée des multitudes d'arcs en ciel. . . . . . Pour terminer la journée, nous sommes invités par Noël, notre chauffeur, à rendre visite à sa famille. A quelques kilomètres de la ville, il nous fait partager quelques instants avec sa femme et ses deux enfants. Pour la première fois il s'épanchera un peu sur les conditions de vie difficiles qui prévalent actuellement sous le régime de Mr le président Mugabe ! Ce blog en direct s'achève aujourd'hui. Demain nous reprenons l'avion pour Johannesburg puis pour Paris. C'est toujours le plus difficile et le plus long ! Dans le courant de la semaine prochaine, un dernier article sera publié avec un porto folio des plus belles photos d'Hugo qui s'est révélé être un excellent photographe animalier. Merci encore d'avoir suivi nos aventures africaines ! Christian Juni, l'un des trois fondateurs de Tirawa.