30 Juillet. De Moremi à Savuti - Voyage en Afrique Australe : Du Cap de Bonne Espérance aux Chutes Victoria

Saddlebilled Stork30 Juillet. De Moremi à Savuti Comme la journée va être longue, lever bien avant l'aube à 5 heures, au grand dam des adolescents ... La nuit fut comme hier entrecoupée de bruits de débardage réalisés par nos voisins les éléphants. Alors que l'aube naît, nous voici déjà sur les pistes à destination du parc de Chobe. Mike, notre chauffeur, tente encore sa chance dans la zone où hier nous avons observé léopard et lion... Mais ce matin pas grand-chose en vue ... à part quelques beaux spécimens de mammifères et d'oiseaux que nous avons déjà observés !

Saddlebilled Stork Cobe à croissant Jeune babouin Kudu A la sortie du parc de Moremi le paysage change totalement. L'aridité prédomine et la forêt disparaît, remplacée par des arbres chétifs. Le sable devient omniprésent et la piste est difficile ... Nous mettrons plus de quatre heures pour parcourir les 100 kilomètres entre la porte d'entrée du parc de Chobe et l'enclave de Savuti ! Nous arrivons dans un camp ... installé dans le sable, dans beaucoup de sable ! C'est nettement moins bien que la veille, avec en plus une chaleur étouffante. Cela fait partie de l'aventure ... Vers 16 heures Mike nous propose un petit safari de fin de journée. Personne n'est très motivé mais chacun se dit que l'on va peut être voir quelque chose qui mérite bien le déplacement. On prend son temps à photographier quelques espèces qui nous manquent encore... Dik-dik, la plus petite des antilopes Mangouste Groupe de vautours, attendant certainement la fin d'un festin de lion Aigrette Chouette Steembock Alors que le soleil commence bien à descendre ... coup de chance... nous tombons sur une femelle léopard accompagnée de deux jeunes ! Jackpot ! Léopard avec un de ses petits Il ne reste alors plus qu'à rentrer, en faisant un crochet pour rendre hommage à un baobab âgé de plus de 1800 ans ! Baobab millénaire Ce soir Matt nous a préparé un délicieux poulet aux épices... que nous dévorons devant un beau feu de camp. Ambiance au camp