22 août : d'Antsohihy à Nosy Lava - Voyage : Grande Traversée de Madagascar

Ce matin, nous sommes impatients de découvrir notre bateau, qui va nous servir de camp de base pour la prochaine semaine. Un petit transfert et nous voici sur le port, notre navire est bien là ... mais pas l'annexe, et sans elle pas d'embarquement possible ! Embarcation locale sur la rivière Loza Embarcation locale sur la rivière Loza Le Nofy Be, notre boutre goélette Le Nofy Be, notre boutre goélette  Première bordée... Première bordée...  A la proue, Celin ... le second du bateau A la proue, Celin ... le second du bateau Finalement à 7h30 nous sommes tous à bord et nous voilà partis ... Fred, le commandant, nous présente son équipe. Tina, le capitaine ; Celin, le second ; Priant dit Jésus, un marin ; Dida, un autre marin ; Fabrice, le chef cuisinier ; ... et Tatiana, la chérie du commandant ! Fred a construit lui-même ce bateau, un boutre goélette dont le plan d'origine fut dessiné par les frères Joachim à la fin du XIXème siècle. Les trois sortes de bois, anakaraka, katrafay et nato, sont trois bois autochtones, et furent utilisés dans les règles de l'art ! D'une longueur totale de 22 mètres, 30 tonnes (20 de bois et 10 de lest en granite), le gréement est de type aurique (voiles carrées). Fred a nommé son bateau le " Nofy Be ", ce qui signifie le Grand Rêve ! En descendant la rivière Loza, un village de pêcheurs En descendant la rivière Loza, un village de pêcheurs Fred, le commandant du navire Fred, le commandant du navire Un triton, corne de brume Vezo, les nomades de la mer à Madagascar Un triton, corne de brume Vezo, les nomades de la mer à Madagascar La descente de la rivière Loza se passe sans encombre, et bientôt notre cuisinier se met en cambuse, c'est-à-dire devant son fourneau à charbon de bois. La cambuse du bateau La cambuse du bateau  Sieste obligatoire après un bon déjeuner Sieste obligatoire après un bon déjeuner A l'embouchure de la rivière Loza, nous apercevons notre destination du jour : l'île de Nosy Lava. Cette île a eu une triste réputation car elle abritait le plus grand bagne de Madagascar. Entre 1963 et 2005, ce pénitencier accueillait une moyenne de 1600 prisonniers, dans des conditions particulièrement difficiles ! Nosy Lava est en vue... Nosy Lava est en vue...  Fred et Nathanaël, devant l'île de Nosy Lava Fred et Nathanaël, devant l'île de Nosy Lava Le portail du pénitencier de Nosy Lava Le portail du pénitencier de Nosy Lava Notre bateau ne nous servant que de moyen de locomotion, le camp est installé sur la plage, devant la porte de la prison ! La plage devant la prison La plage devant la prison Chambres avec vue ! Chambres avec vue ! Avant d'aller retrouver les bras de Morphée, nous remontons à bord pour un petit apéro suivi d'un bon dîner !