Ascension du volcan Sabinyo (3669 m) - 9 décembre - Voyage en Ouganda, volcans, lacs et grands singes

Nous sommes ce matin au coeur du petit Parc national du Mgahinga, avec en toile de fond 3 volcans grandioses en sommeil : le Muhavura (4127 m), le Sabinyo (3669 m) et le Gahinga (3474 m). La météo est bonne, le ciel dégagé ce qui ne semble pas être toujours le cas dans la région ! Aujourd'hui, c'est un gros morceau qui nous attend, l'ascension du Sabinyo composé de 3 pics distincts. Le sommet a la particularité de partager son point culminant entre 3 pays : Ouganda, Rwanda et Congo (RDC) ! Au vue de la difficulté, 1300 mètres de dénivelé et 8h de marche aller-retour), une petite moitié du groupe (déjà fourbu par le pistage des gorilles de l'avant-veille) nous abandonne pour une balade plus simple au pied du volcan, à la recherche des golden monkeys, autrement dit les singes dorés. C'est une espèce rare en voie d'extinction, endémique à cette région. 9 décembre-1 Accompagnés par des rangers armés, nous partons pour une journée complète de randonnée à travers une zone d'abord marécageuse et laissant place à une superbe bambouseraie. Pas de chance, nous ne croisons ni antilopes, ni buffles ou éléphants... Le sentier devient alors plus raide, les choses sérieuses commencent. De courtes échelles faites de branches permettent de franchir de nombreux ressauts au cours de la montée. Le sol et les barreaux sont glissants, la plus grande vigilance s'impose ! 9 décembre-2 9 décembre-3 Après environ 3h30 de marche nous atteignons le premier pic culminant à environ 3500 m. La vue est très belle, nous découvrons alors les environs sur le Rwanda et le Congo voisin. Le chemin est encore long pour atteindre le 2e puis le 3e pics en enfilade (point culminant du volcan). Accompagné d'un ranger du parc, je pars seul pour l'ascension finale le long d'une crête vertigineuse, équipée par endroits d'échelles assez verticales ! 9 décembre-4 9 décembre-5 9 décembre-6 Le paysage est superbe, la forêt ayant laissée place à une lande afro-alpine typique : lobélies géantes, séneçons. Le souffle court, nous arrivons enfin au 3e pic, marquant la frontière entre les 3 pays. Pas de borne pour symboliser les frontières, mon guide est là pour me montrer le point précis. Nous sommes à 3669 m d'altitude, il est 12h30, il est temps de redescendre vite, le brouillard se lève et la pluie est prévue pour le milieu d'après-midi... 9 décembre-7 9 décembre-8 9 décembre-9