De la savane du parc Queen Elizabeth à la forêt Bwindi (6 décembre) - Voyage en Ouganda, volcans, lacs et grands singes

Si on devait résumer cette longue journée, on retiendrait probablement deux moments forts que nous n'oublieront pas : - l'enlisement d'un de nos minibus dans une grosse ornière de boue en plein safari dans le parc du Queen Elizabeth et... - l'observation d'un "climbing lion" autrement dit le rare lion grimpant aux arbres que l'on aperçoit seulement sur le secteur d'Ishasha ! cobes d'Ouganda cobes d'Ouganda   6 décembre-2 6 décembre-3 6 décembre-4   Extraire le minibus de son piège n'a pas été simple et nous a bien fait perdre deux heures sur notre programme déjà dense. Un moindre mal, nous aurions pu passer la nuit en brousse ! Après de multiples tentatives, nous avons du sortir du véhicule pour nous retrouver à pique-niquer au milieu de la savane pendant que nos deux chauffeurs et les rangers du parc mettaient tout leur effort. Autant dire que cet incident a un peu affecté le moral des troupes... qui fut rapidement oublié lorsque nous apercevons un peu plus tard une lionne perchée dans un gros figuier africain ! Une belle scène de vie sauvage...   Dans l'après-midi, cap pour la forêt impénétrable de Bwindi. La savane d'Ishasha laisse place à un paysage de collines puis de montagnes tandis que la piste devient de plus en plus chaotique et tortueuse. Les paysages sont magnifiques, on découvre en route de superbes plantations de thé et un patchwork de cultures avant de rentrer dans la forêt primaire humide.   6 décembre-5 6 décembre-6 6 décembre-7 6 décembre-8 A la nuit tombée, nous arrivons à notre lodge vers le village de Ruhija, perché à 2400 m d'altitude. Une petite ambiance de Sikkim dixit Bettina et Norbert.