Carthagène

Incontestablement, Carthagène des Indes mérite son surnom de « perle des Caraïbes », c’est l’une des plus belles villes coloniales d’Amérique latine. Fondée en 1533, elle devint rapidement le principal port espagnol sur la côte caraïbe. La construction en 1650 du canal del dique permit à une grande partie des marchandises transportées dans les terres de transiter par Carthagène.

Treize kilomètres de fortifications vieilles de plusieurs siècles ont préservé les quartiers historiques.

C’est en fin de journée que nous partons pour une première découverte de la cité historique. A notre arrivée, nous avons aperçu une multitude de cerfs-volants vers les remparts extérieurs que nous rejoignons. C’est aussi un lieu idéal pour observer le coucher de soleil.

Carthagène ColombieUne multitude de cerfs-volants vers les remparts

Carthagene ColombieLe long des remparts

A la tombée de la nuit, il est très agréable de flâner dans les rues du centre historique, l’éclairage met en valeur les ruelles et bâtiments historiques.

Carthagène ColombieLa plaza de Los Coches en soirée et les maisons coloniales

Carthagène ColombieVue depuis notre hôtel

Notre restaurant de ce soir est situé un peu à l’extérieur des fortifications et nous profitons de l’animation des rues. Devant une église, un groupe de jeunes danseurs assurent le spectacle. Tout le monde participe en reproduisant les mouvements de danse. Les jeunes colombiens et colombiennes ne s’en privent pas et l’ambiance est très festive.

Carthagene ColombieTous les jeunes participent aux danses

Aujourd’hui, la journée est consacrée à la découverte de la ville historique fortifiée.

Notre hôtel étant situé à proximité, nous commençons par la plaza de los Coches qui donne sur la puerta del Reloj. Surmontée d’une horloge à quatre cadrans, cette porte était le principal point d’accès à la ville fortifiée. La Plaza de los Cochès abritait autrefois le marché aux esclaves. Elle est entourée de maisons coloniales avec balcons et arcades aux rez-de-chaussée.

Carthagène ColombieLa puerta del Reloj

A proximité, se trouve la place de la douane, au centre de laquelle trône une statue de Christophe Colomb. C’est par là que transitaient toutes les marchandises.

Cathagène ColombieLa porte par où transitaient les marchandises

Nous poursuivons en direction de de la place de San Pedro Claver (1580-1654) où se trouve le couvent et l’église qui porte son nom. Il consacra sa vie à aider les esclaves déportés d’Afrique. Le couvent est un imposant bâtiment de trois étages avec une belle cour intérieure boisée. Sa visite permet de rappeler le rôle de l’esclavage dans le développement économique du pays.

Cathagène ColombieLa place, l'église et le couvent de San Pedro Claver

Cathagène ColombieLe patio intérieur du couvent

Nous sommes sous le charme de toutes ces rues colorées que nous parcourons. Les demeures, bâtiments officiels et églises sont parfaitement restaurées et il est très agréable de déambuler dans ces nombreuses ruelles.

Cathagène ColombieQuartier colonial

Cathagène ColombieUne autre rue

Cathagène ColombieMaison typique

Bien sûr les magasins d’artisanats sont nombreux et bien achalandés, mais personne ne pousse à la vente. Chaque quartier comprend sa place et son église.

Cathagène ColombieArtisanat

L’un des plus beaux bâtiments de la cité est le palais de l’inquisition avec son magnifique portail en pierres et ces longs balcons en bois. Il est hélas de triste réputation, car c’est ici que l’on dénonçait les hérétiques. Les « crimes » les plus courants étaient la magie, la sorcellerie et le blasphème.

Cathagène Colombie, palais de l'inquisitionLe palais de l'inquisition

Le palais donne sur la place Bolivar bordée de beaux monuments coloniaux, l’un d’eux abrite le musée de l’émeraude, intéressant à visiter, où de belles pièces sont exposées et à vendre.

A proximité de la place se dresse la cathédrale (terminée en 1612). L’intérieur est décoré simplement. Le premier évêque de Carthagène la fit recouvrir de stuc pour la peindre. Cependant, des travaux de restauration ont mis au jour de beaux murs en roche calcaire.

Cathagène Colombie, la cathédraleLa cathédrale, on aperçoit sur le côté le mur en calcaire

Plus loin se trouve l’église de Santo Domingo avec sa belle façade, édifiée en 1552, c’est sans doute la plus ancienne de Carthagène.

Cathagène Colombie église Santo DomingoL'église Santo Domingo

Après un détour par le théâtre, nous passons par l’église de Santo Toribio, c’est l’une des plus petites églises de Carthagène, elle date du début du XVIIIème siècle.

Cathagène Colombie, le théatreLe théatre

Nous flânons également dans de vieux quartiers situés à l’extérieur de l’enceinte fortifiée.

Cathagène ColombieQuartier à l'extérieur des ramparts

Cathagène ColombieUn café "branché" à l'extérieur des ramparts

Cathagène ColombieL'église Santo Toribio

Cathagène Colombie, la cathédraleLa cathédrale

Le lendemain, c’est en véhicule que nous poursuivons la visite à l’extérieur de l’enceinte historique de Carthagène. Notre premier arrêt est pour le château San Felipe, la plus grande forteresse construite par les espagnols dans l’ensemble de ses colonies. Le fort est construit sur la colline San Lazaro haute de 40m.

Cathagène Colombie, la forteresse San FelipeLa forteresse

Cathagène Colombie, la forteresse San FelipeUn des nombreux canons

L’endroit est resté, malgré de nombreuses tentatives, imprenable. La forteresse est dotée d’un réseau complexe de tunnels reliant les points stratégiques pour permettre le ravitaillement et si nécessaire l’évacuation des lieux.

Cathagène ColombieLe réseau de tunnels

Depuis le fort, nous avons un excellent point de vue et sur la ville coloniale et sur la ville moderne de Carthagène qui ressemble à une ville américaine moderne.

Puis, en véhicule, nous partons à l’assaut de la plus haute colline, point culminant (150 m) de Carthagène, sur laquelle est édifié le couvent de la Popa. Le « couvent de la Poupe » doit son nom à l’aspect de la colline qui rappelle l’arrière d’un navire. Fondé par les Augustins en 1607, son nom officiel est « Convento de Nuestra Senora de la Candelaria », un peu compliqué à retenir…

Patio du couvent de la poupe CathagènePatio du couvent de la poupe Cathagène

La vue depuis le couvent englobe toute la ville moderne que nous allons parcourir lentement en voiture. Des gratte-ciels bordent la plage.

Cathagène ColombieCathagène la ville moderne

Après un bon repas, nous passons le reste de la journée à flâner dans le quartier historique profitant ainsi pleinement du charme de Carthagène.

 Cathagène ColombieVue sur la cathédrale

Comme il se doit, le dernier jour de chaque voyage est l’occasion d’un excellent repas.

Demain, c’est la fin du voyage pour le groupe qui reprend l’avion international pour la France.

Cathagène ColombieCoucher de soleil depuis les remparts