De Chalten à Calafate en passant par le Perito Moreno - Voyage Chili-Argentine, de la Patagonie à Iguazu

Majesté du glacier Perito Moreno Majesté du glacier Perito Moreno Nous quittons Chalten encore endormi (les Argentins ne sont pas des matinaux !) et nous jetons un dernier coup d'oeil sur ce massif remarquable. Horizon exceptionnel Horizon exceptionnel Le massif du Torre et du Fitz depuis la route menant à Calafate Le massif du Torre et du Fitz depuis la route menant à Calafate Le glacier Viedma qui se jette dans le lac éponyme Le glacier Viedma qui se jette dans le lac éponyme La route asphaltée menant à Calafate a raccourci nettement les temps de transferts dans cette partie de la Patagonie. Cette ville de 20 000 habitants a connu ces dernières années un véritable boom économique lié à l'arrivée massive de touristes. En pleine saison on peut compter jusqu'à 4 000 personnes se rendant au Perito Moreno, le glacier certainement le plus célèbre au monde ! Nous changeons de bus et de guide local (obligatoire) et nous voilà partis pour une autre heure avant d'arriver devant la dixième ( ?) merveille du monde. Nous longeons d'abord les rives du Lago Argentino, le plus grand lac totalement argentin (1600 km²) avant de contourner par le Sud la Peninsula Magallanes. Soudain, la majesté du glacier apparaît au détour d'une courbe. Depuis le " point des soupirs ", vue sur le glacier Perito Moreno et sa face Sud Nous posons notre véhicule sur la partie Nord du glacier et déballons une très bonne " viandas ", nom local d'un pique-nique tiré du sac. Table avec vue, le coin de pique-nique et la face Nord du glacier Table avec vue, le coin de pique-nique et la face Nord du glacier Les abords du lac et du glacier ont été aménagés ... pour recevoir la foule. Mais comme nous sommes à contre temps... nous avons le site " presque " pour nous seuls ! Début de la randonnée sur les passerelles Début de la randonnée sur les passerelles Avant il y avait un sentier ! Avant il y avait un sentier ! Demi-tour pour les catamarans devant le front du glacier Demi-tour pour les catamarans devant le front du glacier Nous restons fascinés devant ce spectacle et nous tendons l'oreille au moindre craquement, le jeu étant d'observer la chute des tours de glace dans le lac ! Effondrement d'une tour de 60 mètres dans le lac Effondrement d'une tour de 60 mètres dans le lac Catherine Michal de Grands Reportages va-t-elle nous faire la photo du siècle ? Catherine Michal de Grands Reportages va-t-elle nous faire la photo du siècle ? Nous sommes seulement au début de l'été dans l'hémisphère austral mais la sécheresse qui règne cette année a pour conséquence d'avoir modifié le feuillage des arbres qui revêtent déjà leurs couleurs  d'automne ... Les nothofagus avec des couleurs d'automne Les nothofagus avec des couleurs d'automne Phénomène unique au monde, le glacier Perito Moreno arrive à séparer un bras du lac en venant s'appuyer sur la péninsule de Magellan. Résultat, le bras supérieur du lac n'ayant plus de sortie naturelle ... commence à monter en pression. Ce phénomène vient à nouveau de se produire. Depuis novembre 2011 la poussée et l'avancée du glacier Perito Moreno a coupé le lac en deux. L'eau dans le bras supérieur est montée de 5 mètres en deux mois. Les spécialistes pensent qu'à ce rythme la côte d'alerte qui se situe vers 20 mètres sera atteinte avant le début de l'hiver et que la prochaine rupture du glacier sera alors pour juin. Spectacle qui attire les foules du monde entier, cette rupture du glacier entraîne alors des millions de mètres cubes d'eau vers le bras inférieur, emportant au moins 400 mètres de front de glacier et créant un véritable tsunami qui peut même menacer Calafate ! Le glacier Perito Moreno a totalement coupé en deux le lac depuis novembre 2011 Le glacier Perito Moreno a totalement coupé en deux le lac depuis novembre 2011 Malgré la haute saison touristique il n'y a pas beaucoup de monde sur les passerelles Malgré la haute saison touristique il n'y a pas beaucoup de monde sur les passerelles De retour à El Calafate en fin d'après-midi ... juste le temps de faire quelques courses ! La ville est d'ailleurs charmante et c'est un vrai air d'été qui règne ce soir dans les rues.  Aujourd'hui ce sont nos amis suisses, Ernest et Alice, qui nous font un petit texte avec un fort accent jurassien ! "En bus, à pied, en zodiac, à cheval, ... , de découvertes en découvertes, le Fitz Roy sous toutes ses coutures, la langue du glacier Perito Moreno à portée de main. Le soir, des crabes, du saumon, du guanaco, du Bife de Chorizo vuelta vuelta... Nous, sous la couette, on rêve d'un caquelon avec une fondue moitié-moitié avec une bouteille de fendant et un verre de kirsch pour le coup du milieu. Mais comme on n'en a pas, alors nous profiterons encore des spécialités argentines ... crabe, saumon, bife de chorizo etc ..."