En route pour le " Centre du Monde " - Voyage au Pérou, fête de l'Inti Raymi

Depuis Puno, la route est longue jusqu'à Cusco, capitale de l'ancien empire inca, mais elle est passionnante... Le plus dur est d'ailleurs fait le matin. L'après-midi ne réserve que de belles surprises. Peu avant midi, notre bus traverse le col de la Raya perché à 4312 mètres. L'air est vif et le panorama splendide sur les sommets enneigés alentours. Un bon repas dans un restaurant à San Pedro de Cacha nous remet immédiatement en forme... La première de ces bonnes surprises est la découverte du site de Raqchi avec, notamment, les ruines impressionnantes du temple de Wiracocha et du village qui entourait l'édifice. A l'époque inca, Raqchi était un centre religieux et administratif très important, composé de temples, d'habitations réservées aux prêtres, à la noblesse, aux fonctionnaires...  et de réserves de stockages. Aux explications de Nina, notre charmante guide, on comprend d'emblée quel fut le génie des Incas dans l'organisation de la société de l'époque. Tout était prévu, calculé et les rations de nourriture notamment étaient stockées habilement avant d'être réparties avec sagesse et équité. BHU_2894 Ruines du temple de Wiracocha sur le site de Raqchi A l'extérieur du site, un marché local propose un bel artisanat. On ne saurait résister devant ces étals colorés d'objets traditionnels : tissages, poteries, bijoux, instruments de musique... Avant d'atteindre Cusco, notre programme passe encore par Andahuaylillas dont l'église, construite par les Jésuites, est une merveille de l'art baroque du XVIIe siècle. Plafonds et murs sont décorés d'exceptionnelles peintures qui font de l'édifice une véritable Chapelle Sixtine de l'Amérique Latine... Evidemment, les dorures coulent à flots, l'autel et son retable baroque de bois sculpté sont richement décorés et les tableaux des maîtres de l'époque débordent de couleurs et d'éclat. Dans le même temps, on est loin de l'art ostentatoire et massif, du gigantisme de certaines églises ou cathédrales péruviennes. Parce que l'église était celle d'un village, justement, tout a été réalisé avec, peut-être, plus de mesure, de justesse et d'harmonie. Le plafond à caissons est unique. Les angelots peints sur les murs et jouant d'instruments de musique divers sont un régal. Et puis il ne faut pas oublier en tribune le magnifique petit orgue baroque, datant de l'époque, et sur lequel des enregistrements ont été réalisés. Assurément, Andahuaylillas fut une inoubliable découverte... BHU_2948 L'église baroque de Andahuaylillas DIVERS PEROU 3 Plafond et orgue de la petite église d'Andahuaylillas Quittant le village, lui-même remarquable par son architecture coloniale, notre minibus nous conduit vers Cusco (3400 m), ville considérée jadis comme le centre du monde et qui devint, pendant un siècle, la capitale de l'empire inca. Nous nous installons dans un hôtel, situé au coeur de la ville, entre la Place d'Armes et le quartier San Blas. Ce sera pratique pour les balades...