Kamtchatka - Exploration du cratère du Mutnovsky

La vie en « refuge », pour ceux qui n’en ont pas l’habitude, comporte quelques aléas contre lesquels il vaut mieux être bien préparés… Le cas des « ronfleurs » est récurant et l’utilisation de boules Quies une quasi obligation ! Après un bon petit-déjeuner préparé par Eléna, nous voici partis pour un petit tour de manège afin de s’approcher de la base du volcan Mutnovsky.

La morphologie complexe du Mutnovsky traduit une longue histoire éruptive. A l'origine, c'était un unique stratovolcan édifié à la suite de multiples éruptions. Puis, sur le flanc nord-ouest du Mutnovsky primaire, un autre volcan, l'Akmonten, s'anastomose avec lui. Par la suite, plusieurs éruptions cataclysmales se produisent laissant place aux deux caldeiras accolées actuelles : le Sud Mutnovsky et le Nord Mutnovsky. A l'intérieur de ces deux caldeiras, le long du bord ouest, et plus particulièrement dans le Nord Mutnovsky, se trouve l'essentiel de l'activité fumerollienne de ce volcan, avec les champs géothermaux de Verkhenye et Donnoye. Le Sud Mutnovsky abrite 2 cratères, l'un dont le fond est rempli par un lac et à l'ouest le cratère actif : Aktinaya Voronka. Seize éruptions ont été observées depuis 1848. La dernière a eu lieu en juin 2000.

chauffeur Mutnovsky KamtchatkaTenue de camouflage, œil vif, Sergeï, notre chef pilote tiendrait certainement un bon rôle dans un film de James Bond !

refuge Mutnovsky KamtchatkaNotre but… atteindre la base du volcan avec nos deux véhicules

Mutnovsky Kamtchatka volcanEn toile de fond, le volcan Gorelaya Sopka, notre objectif pour demain

Mutnovsky Kamtchatka cratèreJulia, notre guide du cru, prête pour la montée dans le cratère

Mutnovsky Kamtchatka parking freeFree Parking, nos véhicules ne peuvent pas aller plus loin

Mutnovsky Kamtchatka sable sur la neigeLa neige est couverte de sable, dépôt provenant de l’érosion éolienne et des dépôts provenant des fumées du volcan

antre du Mordor Mutnovsky KamtchatkaOn a un peu l’impression de rentrer dans l’antre du Mordor (une référence au Seigneur des Anneaux de Tolkien…)

Mutnovsky KamtchatkaRemontée dans le cratère éventré du volcan

Mutnovsky Kamtchatka cratère rando sur les pentesLes pentes, à l’intérieur du volcan, sont tapissées par un glacier. Etrange de voir se côtoyer séracs et jets de gaz brulants

Nuage sulfuré Mutnovsky KamtchatkaNuages d’hydrogène sulfuré… 

Soufre natifSoufre natif

Cratere aktinaya voronkaArrivée au-dessus du deuxième cratère : Aktinaya Voronka

Lors de la redescente

Cratere aktinaya voronkaMartine, notre pharmacienne, nous a averti. Hydrogène sulfuré + eau résiduelle dans les poumons = acide sulfurique ! Elle est restée plus bas… Allons-nous survivre ?

Cratere aktinaya voronka sommetPour l’instant Elisabeth garde le sourire…

De retour au « parking », nous faisons un petit crochet par « Canyon Danger », l’exutoire du volcan qui crache un torrent d’acide. Une belle cascade d’une centaine de mètres de hauteur s’écrase dans un canyon taillé dans l’écorce terrestre. 

cascade d’acide sulfurique…Canyon DangerLe fruit des entrailles de la Terre, de l’acide sulfurique…

Canyon Danger avalVers l’aval de « Canyon Danger »

Non… ceci n’est pas une pub pour le futur calendrier de Pirelli !

Dans l’après-midi, retour au camp de base. Nous profitons de l’absence momentanée de Sergeï, notre ange gardien qui regarde en coin si l’ours du secteur ne s’approche pas trop de la cabane, pour grimper jusqu’à un col enneigé afin de découvrir les vallées adjacentes. Nous observons, blottie dans un fond de canyon, une installation géothermique qui produit de l’électricité, un petit cadeau du volcan. 

tea time au KamtchatkaTea Time sans notre refuge