Salt Lake City

… Qui dit Salt Lake City… dit Mormons bien sûr !

Alors, avant de rentrer dans le détail de notre journée, quelques informations sur cette « église mormone » que localement on appelle : The Church of Jesus Christ of Latter-Day Saints. C’est une Église chrétienne dite « restaurationniste », née dans l'État de New York, en 1830. Elle se considère elle-même comme une religion révélée. Son siège mondial actuel se trouve ici, à Salt Lake City. Aux USA, elle revendique plus de 6 millions d’adeptes (et 16 millions à l’échelle mondiale). À sa création, ses membres voient en elle l'Église rétablie de Jésus-Christ. L'Église est surnommée « Église mormone » et les membres sont couramment désignés comme « les mormons ». Ce nom a pour origine le Livre de Mormon. Dans ce livre il est dit que « Mormon » est un prophète, un chef militaire et un gardien d’annales qui aurait vécu aux environs du quatrième siècle de notre ère, sur le continent nord-américain. Il aurait hérité des vastes annales historiques et spirituelles de son peuple qui vivait déjà dans les Amériques. Il y aurait ajouté l'histoire de sa propre vie. Il aurait compilé et abrégé les récits des prophètes précédents, gravés sur des plaques d'or, donnant ainsi son nom au Livre.

Dans les temples de cette église, pas de croix, de statues ou d’icônes. Au sommet des clochers, la statue de l'ange Moroni, proclamant l'Évangile éternel aux habitants de la terre. Il souffle dans une trompette. Dès sa fondation, cette église a été persécutée, principalement en raison de leur unité sociale et politique et de leurs croyances religieuses. Le fondateur, Joseph Smith, a été contraint de se déplacer très souvent. Ohio, Missouri, puis en Illinois. Dans ce dernier état les disciples ont construit la ville de Nauvoo et un temple. En 1838, le gouverneur du Missouri, Lilburn Boggs, publia l'ordre d'extermination à l'encontre de tous les mormons qui vivaient dans l'État conduisant au massacre de Haun's Mill !  Puis en 1844 Joseph Smith fut tué par la foule dans la ville de Carthage, en Illinois. En 1846, les tensions atteignent leur apogée et des émeutiers brûlent le temple de Nauvoo (en 1848) ! Les premiers pionniers mormons, chassés de Nauvoo durant l'hiver 1845-1846, partirent pour l'exode et entreprirent à pied ou en chariot, sous la direction du successeur de Joseph Smith : Brigham Young, un trajet de plus de 2 000 kilomètres. La fin de leur exode se termina à Salt Lake City, qui à l’époque n’existait pas ! Ils s’y établirent définitivement à partir de 1847.

Entre 1847 et 1860 (date d'achèvement du chemin de fer transcontinental), 86 000 pionniers se rendirent dans la vallée du Grand Lac Salé. 6 000 d'entre eux moururent au cours du voyage. Américains, puis Européens, sous l'impulsion de Brigham Young, firent prospérer cette colonie.

Au cours du XXème siècle, l'Église est devenue une organisation internationale, ceci dû en partie à la croissance du nombre de missionnaires dans le monde. En 2000, l'Église comptait 60 784 missionnaires à plein temps (renouvelés tous les 18 mois). Chaque membre de cette communauté doit verser une dîme. Comme son nom l’indique, dîme = 10%. Ainsi chacun donne à l’église 10% de ses revenus chaque mois ! L’ère moderne a aussi apporté quelques modifications par rapport aux textes d’origine. Ainsi la polygamie est proscrite et des gens de couleur (comme on dit ici aux USA…) peuvent être nommés prêtres.

A notre arrivée à Temple Square, nous demandons à être guidés par une « sœur » de l’église parlant français. On nous attribue donc une française, missionnaire locale, mais chaperonnée par une autre « sœur », américaine celle-ci, et qui contrôlait tout ce que cette française nous racontait !

grande salle du Tabernacle salt lake cityDans la grande salle du Tabernacle, où l’acoustique est remarquable (paraît-il…)

Assembly HallAssembly Hall

Intérieur de Assembly HallIntérieur de Assembly Hall

Le Temple… ouvert seulement aux membres de l’église mormoneLe Temple… ouvert seulement aux membres de l’église mormone

Joseph Smith (à gauche) et son frèreJoseph Smith (à gauche) et son frère

Le Temple de Salt Lake CityLe Temple de Salt Lake City

Le centre où l’on peut faire des recherches sur ses origines

Un mormon a pour obligation religieuse principale de retrouver ses ancêtres, avant de les faire baptiser post mortem, par procuration. La recherche généalogique est une pratique majeure. En 1987, un accord a été passé entre l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours et les Archives nationales de France, permettant aux mormons d’accéder à tous les registres d’état-civil des communes. A Salt Lake City, capitale des mormons, la Société généalogique aurait déjà recensé deux milliards de noms…

Fortement imprégnée par cette église, Salt Lake City est le centre d’une agglomération qui compte environ 2 millions d’habitants, assise aux pieds des montagnes Wasatch. Son altitude varie entre 1 284 et 2 870 mètres, avec une moyenne de 1 320 mètres. Le Capitole, siège du gouvernement local, domine le quadrillage de la ville.

Centre d’Art Contemporain de Salt LakeCentre d’Art Contemporain de Salt Lake

Le CapitoleLe Capitole

Sous la coupole du CapitoleSous la coupole du Capitole

Intérieur du CapitolIntérieur du Capitole

Intérieur du Capitole salt lake cityIntérieur du Capitole

Le bâtiment vient de fêter son centième anniversaireLe bâtiment vient de fêter son centième anniversaire

Vue sur la ville et les montagnes depuis le Capitole

Coucher de soleil vers le grand lac saléCoucher de soleil vers le grand lac salé

La nuit tombe sur le centre de Salt LakeLa nuit tombe sur le centre de Salt Lake