Valdez, Alaska

Entre McCarthy et Valdez il faut d’abord reprendre la piste, celle qui est bâtie sur la voie ferrée. Je ne sais pas si les ouvriers de l’époque ont oublié une boite à clous sur ce trajet… mais résultat… la voiture de Robert crève deux fois ! Heureusement que nous avons le même véhicule ! Sur ce trajet, nous nous arrêtons encore devant les deux ponts qui supportaient le passage des trains remplis de sacs de cuivre. Du beau travail avec si peu de main d’œuvre ! Devant le deuxième pont, nous tombons nez à nez avec un membre de NRA (National Rifle Association) armé jusqu’aux dents. Un Gun est pour les ours et l’autre, paraît-il, pour les bandits !!!

Le plus vieux pont de ValdezLe plus vieux pont.

Gunman AlaskaMister Gunman, c’est au moins un 357 Magnum qu’il porte devant. L’autre gun est à la ceinture !

Pont de ValdezLe second pont, moderne avec une structure en métal

Arrivée sous la pluie à Valdez. Cela ressemble étrangement, du moins pour la lumière et les montagnes, à Ushuaia ! Valdez est un port de pêche, tant commercial que de loisir mais c’est surtout l’arrivée de l'oléoduc trans-Alaska.

En 1790, l'explorateur espagnol Don Salvador Fidalgo, a nommé ce lieu « Valdez ». La ville s'est vraiment développée à partir de 1898 car le site est libre de glace toute l'année. Des compagnies de navires à vapeur firent la promotion de Valdez comme étant une meilleure route d'accès au Klondike vers ses mines d'or, ou à de nouvelles mines en Alaska. La Richardson Highway fut construite à partir de 1899. Cette route reliait Valdez au reste de l'État et n'est maintenue ouverte toute l’année que depuis 1950.

Valdez a vécu récemment deux épisodes particulièrement dramatiques : le premier fut le tremblement de terre du 27 mars 1964, à 17h36. D’une intensité de 9,2 sur l’échelle de Richter, ce phénomène fut suivi par un tsunami avec une vague de près de 10 mètres de haut qui ravagea ce qui restait de la ville. 32 personnes perdirent la vie à Valdez. La ville fut reconstruite à 7 km de là. Puis en 1989, le naufrage du tanker Exxon Valdez provoqua une très importante marée noire à une quarantaine de kilomètres de la ville et détruisit une importante partie de la faune et de la flore locales.

La nouvelle ville ne présente absolument aucun intérêt. Nous nous dirigeons donc vers le musée local puis vers le John Hunter Mémorial Trail, une balade jusqu’au Solomon Lake. Au départ de cette randonnée, nous visitons la Solomon Gulch Fish Hatchery, une ferme à alevins de saumons. Il y a normalement des ours qui rôdent dans les parages… mais ce soir… rien. Quelques phoques et lions de mer qui se gavent de saumons qui sont ici dans l’espoir de déposer leurs œufs.

Cascade qui descend du lac SolomonCascade qui descend du lac Solomon

Dans le fjord de ValdezDans le fjord de Valdez

Le lac SolomonLe lac Solomon

Les montagnes au-dessus de ValdezLes montagnes au-dessus de Valdez

Les mouettes aussi se régalent avec les saumonsLes mouettes aussi se régalent avec les saumons

Saumons qui tentent de remonter des cascadesSaumons qui tentent de remonter des cascades

Self-service pour les phoquesSelf-service pour les phoques

Dans l’attente de quelques saumons…

Demain, lever matinal. Nous devons être à l’embarcadère pour prendre le ferry, destination Whittier, dès 5h30 du matin…