L'ascension du Cerro Negro - Voyage au Nicaragua

Le lendemain, conduits par son remplaçant, Gerardo, nous quittons Esteli par la panaméricaine, cette route qui va de l'Alaska à la Patagonie. Les camions y sont monstrueux, je les vois mal, chez nous, aller livrer des cartons dans un petit patelin des Alpes ou du Jura. À côté de la route, le volcan Momotombo dont la forme est aussi parfaite que celle du Fuji Yama. Un petit arrêt aussi pour aller observer les hervideros [1], des trous qui fument où clapote une boue brulante et mal odorante. NIC-2015-02180 NIC-2015-02190

[1] Bouillonnements [2] Le Cerro Negro est un cône de scories polygénique qui fait partie de l'arc volcanique d'Amérique centrale. Il s'est formé par subduction de la plaque des Cocos sous la plaque caraïbe, avec une vitesse de 9 cm/an. Il est le plus grand et le plus méridional des cônes de cendres qui se sont formés le long d'une ligne NW-SE dans la cordillère des Maribios. Source : Wikipedia.